Bodhi linux 2.2.0

Je n’avais pas fait d’article au moment de la sortie de la version 2.1.0 de Bodhi Linux ; à ce moment là, je n’avais ni temps ni feeling pour le faire… Là, je n’ai pas plus de temps mais j’ai une éclaircie au niveau du feeling…
…je fais donc un p’tit article concernant la sortie de Bodhi Linux 2.2.0 !
😉

Bon, ça fait près d’un mois que cette version est sortie, comme on peut le voir à l’article écrit par Jeff Hoogland, je suis donc un peu à la bourre…
Mais ça devrait pouvoir le faire quand même !

Plutôt que de faire le tour du propriétaire et de réinventer la roue, je vous invite à lire l’article de Frédéric Béziès intitulé Bodhi Linux 2.2.0 : pas de quoi rester Zen, malheureusement ; il fait le tour de pas mal de choses avec captures d’écran et même une vidéo d’un peu plus de 6 minutes… Bon, je ne suis pas nécessairement d’accord avec tous les points qu’il soulève ; je trouve que l’intégration des applications n’est pas si miteuse que ça…
Mais Frédéric est un utilisateur plus exigent que je ne le suis, c’est probablement de là que mon impression vient !

Alors, partant du principe qu’il faut toujours se faire sa propre opinion, pourquoi n’essayeriez vous pas l’une des versions disponibles : 32 bits, 64 bits ou même ARMHF de Bodhi Linux ?

Si lors de votre test vous rencontrez des difficultés, vous pouvez demander de l’aide sur le forum des utilisateurs de Bodhi Linux ; celui-ci est en anglais mais avec un coup de traducteur…ça passe plutôt pas mal !
😉

2 commentaires

    • Eh bien écoute monsieur J, en ce qui me concerne Bodhi Linux ça me botte toujours autant même si pour le moment…nouvelle machine aidant…cette distribution ne tourne que sous machine virtuelle !

      KOUUUUA ? (me dira t’on)
      J’ai vraiment besoin d’avoir de l’expérience de fonctionnent sous Ubuntu 12.04 LTS, je l’ai donc installée sur ma bécane afin de la palper tous les jours ; c’est avec Unity je le concède (mon avis s’est légèrement adouci concernant cette interface mais ce n’est clairement pas ma préférée) mais pour le moment, je n’ai pas trop le choix : je dois acquérir le maximum d’expérience en tant qu’utilisateur sous cette interface…
      Quelque chose me dit que tu sais pourquoi ! :mrgreen:

      Dès que ça sera bon, je pète les p’tites pattes de mon installation et je me recolle en Bodhi Linux en installation « par défaut »…

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)