Résolution d’écran réduite sur Bodhi Linux 2.1.0 ?

Heureux qui comme Ulysse a fait…euuuh non, là je m’égare ! :mrgreen:

Alors voilà, imaginons maintenant que vous avez une distribution Bodhi Linux installée sur votre ordinateur et que vous ayez fait récemment la mise à jour de votre système pour passer en Bodhi Linux 2.1.0 avec un sudo apt-get dist-upgrade des familles (voire même, si vous avez installé la 2.1.0 directement)…
…et tout à coup, au redémarrage suivant vous vous retrouvez avec une résolution d’écran pourrie (imaginez que vous retombez en 800×600 sur un 19″ et regardez vous dans une glace) et que, quoi que vous fassiez : impossible de revenir à une résolution digne de ce nom par les moyens de configuration habituelle !

Eh bien, c’est ce que je me suis tapé…et il y a des chances que je ne sois pas le seul…

Mais…que s’est il passé ?

Allez lire la suite, z’allez voir…c’est croquignolet à souhait ! 🙄

Alors au début, je me suis dit que le driver devait avoir pété un boulard et j’ai essayé de le reconfigurer de la façon la plus logique possible avec un dpkg-reconfigure de compétition (avec le sudo qui va bien) ; malgré ça : pas de changement…

Je me suis donc préparé à le supprimer complètement et à le réinstaller via synaptic et fatalement, ça n’a rien donné…
…oui je sais, j’aurais pu y aller en console mais j’ai été pris d’une grosse crise de feignasserie et il était déjà lancé pour autre chose (mais promis, la prochaine fois : je retourne à la console) ; alors je les ai supprimé…tout court !

Passé ce point, j’ai voulu le réinstaller avec le script d’installation prévu par la distribution (eh ouais, j’ai une vieille nVidia et y a le script qui va bien pour installer automatiquement le bordel) mais ce fieffé faquin a refusé de l’installer, au prétexte ô combien cocasse qu’il…était déjà installé !
😯

Oui je sais, ça fait toujours ce genre de truc quand on est trop en confiance avec son système…

Alors, comment je m’en suis tiré ? Z’allez voir, c’est facile ! 😉

J’ai pété les dents à tous les paquets (nvidia-current, nvidia-installer, etc) et je me suis rué sur l’app-center afin de télécharger le paquet nvidia_installer, histoire de refaire un truc bien propre derrière les oreilles (si votre système est en 64 bits, il faudra prendre cette version de nvidia_installer).

ATTENTION : si vous avez une ATI, je pense que vous devez avoir le même genre de truc… Dans ce cas, n’utilisez pas mes liens, sinon votre boite à puces va vous maudire jusqu’à la 13ème génération ; ça ne plaisante pas ces p’tites bêtes là.

Réinstallation du paquet… Réponse aux questions… Redémarrage du système… Affichage correct dès le menu du multiboot : ACHIEVEMENT UNLOCKED !

Oui, mais voilà… Même si j’étais content d’avoir retrouvé mon 1254×1024 (5:4), j’avoue que le truc m’a titillé le neurone ; je suis donc allé sur la partie de demande de support du forum de bodhilinux et j’ai cherché…
…et j’ai trouvé ce topic qui répond à la question !

Alors, pour faire court : le kernel 3.4 était installé et il n’a pas fait dans la dentelle… Dans ce topic (celui du précédent lien, banane), Jeff HOOGLAND recommande d’enlever toute trace du noyau 3.4 (passez par synaptic, c’est plus simple) pour revenir au 3.2 par défaut…

Bon, alors j’étais bien passé en noyau 3.4…et mon problème s’est pourtant réglé de la façon décrite dans cet article… Donc voilà !

Comme j’aime le sport, j’ai installé le noyau 3.5… Je vais redémarrer et on va voir ce que ça va donner…
…j’adore les surprises ! 🙂

4 commentaires

  1. Ok alors mon problème venait de list-bugs qui m’a pinné (enfin que j’ai utilisé pour pinner) le paquet procps à cause d’un bug, j’ai supprimé l’option dans /etc/apt/preferences, et tout a l’air d’aller bien, je pensais pas que pinner un paquet pouvait causer plus de problèmes que de l’installer, mais peut-être qu’il y a d’autres bugs apportés par cette nouvelle version…Du coup ma solution a été de désinstaller tout les nvidia et de tout remettre proprement.Merci à tous ceux qui m’ont aidé ici.

  2. Hé hé..Coucou! Comme tu m’a rappelé un de mes profs du temps jadis, j’ai cliqué sur ta tronche dans le bouge de S&M. Et j’ai été catapulté ici. J’ai cliqué par ci et par là, et de clics en clics, j’ai fini par me faire toute l’archive.
    Alors voici l’appréciation: (dont tu n’aurais pas l’outrecuidance de te contrefoutre….hein?)
    Interéssant sans prendre la tête, léger sans etre futile, ton blog, dont la présentation est nickel(e), est agréable à parcourir.
    A compter de ce jour, je verrai un « manchot » dans chaque gendarme. Puissent les « prunes », dont je suis grand consommateur, en etres moins amères. …à+.

    • Bonjour Roro…

      Effectivement, le bouge de S&M j’y passe assez régulièrement car j’avoue que ces deux olibrius m’éclatent…

      C’est certain que c’est « plus que de temps en temps » du NSFW (Not Safe For Work pour les non acronym addicts…et en franchouillard : pépère, ça va pas passer sur ton ordinateur au taf voire ça va couiner sur la babase des admins et tu vas sentir un coup de chaud) et que j’y pige que dalle en pythonerie, mais : je surkiffe leur délire !
      🙂

      Merci pour le passage ET pour le retour (si si) ; même si le but recherché n’est pas de « faire du nombre », j’aime quand même à savoir *comment* le bouzingue est vu, regardé, perçu et ce qu’il génère…

      Et…puissent les « prunes » ne pas trop te pourrir la vie ! 😉

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)