Nostalgie: jeux de rôles

Avec le déménagement, j’ai eu l’occasion de ressortir quelques trucs des oubliettes et surtout des placards ; ça m’a presque fait « tout drôle » de remettre la main dessus et de feuilleter mes « vieux bouquins »…

Des vieux bouquins de quoi !?

Des livres de jeux de rôle… Un loisir qui a occupé pas mal de mes week-ends et vacances pendant quelques années (en gros, de 1984 à la quasi fin des années 90).

Je vois les plus « nerdeux » d’entre vous s’imaginer que ça n’existe que sur les ordinateurs ou sur certaines consoles pour les plus japonisants… Eh bien non…

🙂

Donc… Petite séquence « nostalgie », qui me fait ressortir des dossiers un p’tit texte que j’avais mis sur une vieille version de mon site internet (eh oui, avant que d’avoir un pseudo-quasi-blog, j’ai eu un site internet…quand on ne parlait pas encore d’internet 2.0 ou de trucs du genre pour faire hype)… C’était une définition personnelle de la chose et ça donnait ça :

Ils ne sont plus sous les « feux de l’actualité » depuis quelques temps (eh oui, les jeux de rôle semblent être devenus inoffensifs) mais je veux parler de ce loisir que j’ai pratiqué pendant toutes ces années…

J’ai commencé à y jouer courant printemps 1984 et le rythme s’est calmé peu après mon arrivée en région parisienne, après 1995 !

Là, travail (souvent de week-end la première année et de nombreux déplacements qui duraient toute la semaine), famille (être marié et avoir deux enfants, ça change pas mal de choses), les amis avec qui je jouais dispersés en France (voir même partis à l’étranger) ont fini par agrandir le temps qui passait entre deux parties !

Courant de l’été 2001, quelque part en province, j’ai tenté une nouvelle fois de rejouer…

Nouveaux lieux…Nouvelles connaissances… Mais toujours autant de travail… La tentative n’a pas survécu aux vacances d’été !

Bon… Les jeux de rôle, c’est quoi au juste ?

En premier lieu, on peut déjà faire ressortir DEUX choses. Nous trouvons les mots « JEUX »et « ROLE »…

Pour le mal-comprenant, qui sommeille en chacun de nous il faut prendre conscience que c’est un jeu au même titre qu’un jeu de société (on se prend bien pour un grand propriétaire lorsqu’on joue au monopoly et ce n’est pas pour cela qu’on se balance par une fenêtre au premier crack boursier qui se présente).

Donc il faut se calmer ! Il n’y a pas plus de danger que de faire une partie de cartes (j’ai déjà vu des gens jouer à la belote en venir aux mains, c’est pas pour ça que les concours de belotte sont interdits).

ATTENTION !!! Amis vacanciers vous n’êtes plus à l’abris, de nos jours même la pétanque tue… Attendez vous donc à avoir tout le monde sur le dos (bon déjà PRADEL ne sévit plus à la télévision, c’est toujours ca de gagné)…

Oui mais… C’est quoi ?

J’y viens… Le but du jeu : incarner un personnage dont les caractéristiques, talents et capacités sont définis sur une feuille (et ceci dans un monde particulier). Il y en a de tous les genres : médiéval historique, médiéval fantastique, contemporain, mondes alternatifs, horreur, futuristes, etc…

Les seules choses nécessaires à la pratique de cette occupation sont : un minimum d’imagination, un minimum de culture (ca peut aider), le sens de la communication et si possible pas trop de préjugés !

C’est pas énorme, non ???

Le petit monde du jeu de rôle n’est donc pas composé de « maîtres de jeu » qui sont les grands gourous de joueurs ne possédant plus leur libre arbitre !!! Certains joueurs ou maîtres de jeu ont sûrement plus de cervelle et d’ouverture d’esprit que certain(s) présentateurs TV en mal de reportage choc !

Nul besoin de citer des noms je crois !

Au final, on fait évoluer ce personnage et on lui fait vivre milles aventures qui restent imaginaires…

Il y a quelques années, lorsque j’étais le responsable d’un petit club de jeux de rôle en province, lors d’une assemblée générale de la MJC où nous nous réunissions, le responsable de l’activité théatre m’a dit que nos loisirs étaient cousins ; que ce qu’ils vivaient sur la scène, nous le vivions dans nos têtes… Et je trouve qu’il n’avait pas tord…

Et ca donne quoi ?

J’y ai perdu un bégaiement chronique (bien obligé d’aller vers les autres pour jouer avec eux, bien obligé de communiquer avec eux)…

J’y ai gagné une TRES NETTE amélioration de mon niveau en anglais (lorsque j’ai commencé, la
majeure partie des jeux n’étaient qu’en langue anglaise
), passant d’une moyenne de 8/20 à plus de 14/20 en à peine 6 mois…

J’y ai gagné une culture générale plus étendue dans quelques domaines (et la chose m’a été bénéfique quelques années plus tard)…

J’y ai aussi gagné des amis, qui le resteront pour un sacré paquet de temps…même si le temps nous
éloigne les uns des autres, nous restons proches par nos souvenirs communs !

En conclusion…

Ce que j’ai gagné vaut amplement ce que j’ai dû supporter… C’est même pas comparable !
Essayez… Vous verrez…
^_^

Depuis, peu de choses ont changé :

  • le travail est toujours aussi prenant ;
  • je n’ai pas envie d’amputer le temps que je passe avec ma p’tite famille ;
  • quasi pas de contacts avec le monde du JDR ;
  • pas la volonté de m’y remettre ;
  • quasi plus de contacts avec les vieux copains qui eux aussi ont tracé leur route (il n’y en a plus qu’un avec qui je converse régulièrement)…

Les livres ont changé de cartons, ont quitté le placard…mais ils sont descendus à la cave (ils ont fait un « botch » à leur JP et ils n’avaient plus de point de destin à claquer…sodomage pour eux) ; ce n’est pas une page qui se tourne ou une époque qui se termine… C’était déjà fini !

Vous pouvez toujours aller faire un tour sur un site où j’ai mis quelques octets concernant cette « glorieuse période », c’est sur ComicJDR (site que vous pouvez aussi trouver dans les liens du menu du blog) ; on peut toujours en discuter…c’est marrant j’avoue !

😉

5 commentaires

    • Ah bah mon père cheese, je n’ai effectivement toujours pas fait de liste…
      …j’ai été UN PEU overbooké ces derniers temps (et puis j’ai vraiment une méga dose de bouquins) !

      Mais si ta mémoire est bonne, tu dois te souvenir que j’avais proposé que tu passes pour voir « en live » le truc… :mrgreen:

      Bon, je vais quand même essayer de faire une liste…pour le fun…mais va pas falloir être pressé… huhu’

  1. Héhé, pourquoi pas! ca serait l’occasion de feuilleter quelques bouquins de collections et de boire un petit verre! Quand on aura tous les deux un peu plus de temps, on s’organisera ça.

    D’ici là, allons découper un peu de zombie, cher ami!

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)