Rôle d’un chef d’atelier en STSIC

Une p’tite connerie envoyée par un collègue, qui me fait marrer sans fin comme une loutre gonflée au Red Bull (non c’est pas de la publicité, je n’en ai pas bu, je n’en bois pas et je ne boirai probablement jamais), même si indirectement ça me concerne ; pendant encore quelques semaines, je suis chef d’atelier dans le STSIC (Service Technique des Systèmes d’Information et de Communication) d’un groupement de gendarmerie départementale (la Corrèze, accessoirement)…

Le chef d’atelier du STSIC n’a quasiment rien à faire, si ce n’est :

  • de décider de ce qu’il faut faire,
  • de désigner quelqu’un pour le faire,
  • d’écouter les raisons pour lesquelles la chose doit être faite plus tard, ou autrement ou par quelqu’un d’autre,
  • de maintenir sa décision,
  • de suivre la question pour s’assurer que la chose a été faite,
  • de découvrir qu’elle ne l’a pas été,
  • d’écouter les excuses de celui qui aurait dû la faire,
  • de suivre de nouveau la question pour s’assurer que cette fois, la chose a bien été faite,
  • de s’apercevoir qu’elle a été faite de travers,
  • de déterminer exactement comment elle aurait dû être faite,
  • de conclure que maintenant qu’elle a été faite, c’est toujours mieux que rien et qu’il vaut mieux laisser les choses en l’état,
  • de se demander si on ne pourrait pas se débarrasser de ce type qui fait toujours tout de travers,
  • de se dire qu’il doit avoir une femme et de nombreux enfants, qu’au fond son successeur serait probablement aussi mauvais que lui et peut-être pire, et qu’en tout cas, il faudrait le payer plus cher,
  • de s’asseoir tristement et de se dire qu’on aurait pu faire la chose soi-même en 20 minutes, alors qu’on a perdu deux jours à comprendre pourquoi il a fallu trois semaines à quelqu’un d’autre pour la faire de travers.

Arf’…

Bon, après une petite recherche sur le net, j’ai trouvé qu’il y avait une variante… En fait, la version initiale semble être avec les cadres dans une entreprise ; mon gentil collègue aura donc trouvé la chose, l’aura personnalisé et me l’aura envoyé par mail histoire de me taquiner un p’tit peu…

La version originale me semble venir d’ici…ou pas !

Il y a vraiment des jours où j’aime mes collègues… Bande de p’tits coquinoux va ! 😉

NB: bon en tous cas, avec cet article…mes « rares » lecteurs savent dans quoi je travaille et ce que je suis supposé faire ! Caramba…y é souis découvert ! 😀

2 commentaires

  1. Aaah mais je privilégie la qualité Mirko… 😉

    Seuls les amis ou ceux à qui j’écris connaissent directement ce BLEUG ; la p’tite case qui va bien est cochée, comme quoi : « Je souhaite bloquer les moteurs de recherche, mais autoriser les visiteurs normaux »… Ca vaut ce que ça vaut, mais dans l’esprit, je n’ai pas envie que tout et n’importe quoi déboule ici !

    Pas de suivi, pas de statistiques, quelques brouillons plus ou moins en cours afin de mettre un semblant de vie… 😀

    Le principal !? Comme mon activité sur le net est un peu ralentie en ce moment, ça me permet de donner rapidement de mes nouvelles à ceux qui me connaissent… L’essentiel quoi !

    Pour le reste, j’attends toujours l’officialisation concernant ma future résidence ; avec le déménagement prévu le 03/08 prochain, on va dire que c’est un poil tendu parfois… 😕

    Mais le moral est là et…il est bon ! 😉

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)