DTSIC 2018-2020, appel à volontaires

Bon alors là, avec la tête dans le guidon… et les journées qui passent vite, j’ai rien vu arriver (désolé).
On va donc y aller en mode « rapide, court, concis » :

Conformément à l’instruction « qui va bien » l’appel à volontaires pour préparer le diplôme technique des systèmes d’information et de communication, cycle 2018-2020 (DTSIC 2018-2020) a été envoyé par le BFORM le 12 septembre dernier.

Une news a été postée sur le site Intranet du CNFSICG le lendemain.

Alors comme d’habitude, si ça vous intéresse… en cas de questions, demandez les détails via les commentaires ou en passant par le formulaire de contact). Il vous faudra :

  • se porter candidat avant le 31 octobre 2017 auprès de la DGGN/BFORM dans le cadre de l’actuel appel à volontaires (n’oubliez pas de prendre en compte les délais de traitement entre les différents échelons et ne vous y prenez pas au dernier moment) ;
  • satisfaire à des tests de sélection comportant des épreuves de mathématiques et d’électricité (du niveau classe de première de l’enseignement technologique) ainsi que des tests psychotechniques (raisonnement et aptitude aux métiers des SIC) ayant lieu en semaine 05 à la DGGN à Issy-les-Moulineaux.

Dès que possible, je vais créer un fil de discussion sur les forums « Appels à volontaires » et « Formations », dans un endroit où vous pouvez aller à partir d’internet ou de l’Intranet…

N’hésitez pas à prendre contact avec l’unité SIC dont vous dépendez (généralement SSIC de votre groupement pour les gendarmes départementaux ou le SSIC du département où est implanté votre escadron pour les gendarmes mobiles)… ces spécialistes se feront un plaisir de vous parler de leur travail, de leurs missions.
Vous pouvez aussi prendre contact avec les personnels qui vont bien au CNFSICG.

Voilà… Bonne préparation aux tests pour ceux et celles qui sont intéressés par la spécialité SIC gendarmerie.
🙂

DTSIC, tests de sélection 2017

Alors, cette année… c’est la première fois que je rate la sortie de la note d’organisation des épreuves de sélection au DTSIC.

Pris par mon boulot, la tête sous l’eau… j’ai complètement zappé le fait que nous étions en semaine 5 et que c’était la semaine des tests.
J’ai donc été surpris ce matin, lorsqu’un camarade devant passer les tests m’a envoyé un SMS (vers 08h20) pour me signaler qu’il était présent à l’accueil et qu’il était accompagné d’autres candidats aux tests.
C’est encore en civil (même pas eu le temps de me changer, je discutais « concertation » avec un autre conseiller du ST(SI)²) que je suis allé les voir, histoire de les saluer… de leur souhaiter bonne chance et de voir s’il y avait à répondre à des questions.
Les échanges ont été intéressants, j’espère n’en avoir polytraumatisé aucun (oui, je sais… I LOVE ROMA ! lol) et je les ai quitté à 08h45, lorsqu’ils ont été pris en compte par le personnel du service « qui va bien ».

C’était mercredi, logiquement le dernier jour des tests… j’ai donc tout quasi tout raté ; pas d’encouragement ou d’indications à donner maintenant, j’espère juste que les différents candidats ont pu donner le meilleur d’eux-même et j’aurais à les recroiser dans un futur plus ou moins proche, dans la spécialité (ou pas).

Bonne chance à tous et toutes… il n’y a plus qu’à attendre les résultats. 😉

Programmes au démarrage de windows : c’est quoi et en avez vous VRAIMENT besoin ?

La sérendipité (version moderne du « quand on ne cherche pas, on trouve ») a encore frappé et je me dis que c’est le genre de chose qui est VRAIMENT utile, donc fatalement, je ne peux pas faire autrement que de le partager !
😉

Je vous renvoie vers Windows start-up programs – What are they and do you need them ? ; qu’est ce donc ?
Eh bien sur ce site, vous allez trouver une base de données des différents programmes qui sont susceptibles d’être lancés au démarrage d’un Windows 10 / 8 / 7 / Vista / XP (oui, ça craint vraiment le pourritos pour les 2 ou 3 derniers mais bon, nous trouvons encore des ordinosaures un peu partout)…
…la dernière mise à jour est de la fin décembre 2016 (ça a donc l’air d’être valide et viable dans le temps ; la seule « difficulté » ? comprendre un minimum l’anglais et ne pas détester la lecture) !

Ça devrait donc vous permettre de pouvoir faire le tri entre les « programmes légitimes » qui se lancent au démarrage de votre système et les différents exécutables que vous avez récupéré au « hasard » de vos navigations sur des sites plus ou moins… exotiques.

Voilà, bon surf sur l’Internet… et soyez prudents. 😉