DTSIC, présentation de la formation

FORMATION DES SOUS-OFFICIERS AU DIPLÔME TECHNIQUE DES SYSTÈMES D’INFORMATION ET DE COMMUNICATION (DTSIC)

L’organisation du commandement territorial de la gendarmerie réaffirme le caractère opérationnel des systèmes d’information et de communication (SIC). Dès lors, il est indispensable pour l’institution de disposer de personnels spécialistes capables d’intervenir en tous temps et en tous lieux sur l’ensemble des processus d’installation et de maintien en condition des systèmes, et d’apporter en toutes circonstances aux différents échelons de commandement l’expertise technique et d’emploi attendue.

FINALITÉ DE LA FORMATION

  • La formation au DTSIC a pour objet d’apporter aux sous-officiers sélectionnés :
    une connaissance de la technologie, des principes de fonctionnement des matériels des systèmes d’information et de communication ;
  • une maîtrise des techniques d’installation, de maintien en condition et de gestion des réseaux ;
  • une compétence technique pour la mise en œuvre, l’exploitation et l’administration des systèmes informatiques, ainsi que la conception et le développement des applications propres à ces systèmes ;
  • une capacité à mener des études et expertises techniques ;
  • un appui opérationnel aux unités par la mise en œuvre des ressources SIC adaptées ;
  • un accompagnement aux commandants d’unités et aux utilisateurs par la formation et le conseil.

LIEU ET DURÉE DE LA FORMATION

  • 4 mois d’instruction personnelle en unité d’affectation (UV1) suivi de 6 mois au CNFSICG (UV2 à 5) ;
  • 12 mois en unité d’affectation (UV6).

CONDITIONS REQUISES

  • être volontaire ;
  • être du grade de gendarme ou maréchal des logis-chef non inscrit au tableau d’avancement ;
  • satisfaire à l’examen de sélection organisé par le bureau recrutement de la DGGN au premier semestre de l’année d’entrée en formation au CNFSICG ;
  • être titulaire du CAT à la date d’entrée en formation au CNFSICG ;
  • être médicalement apte à intégrer la spécialité SIC

Nota : les sous-officiers en service outre-mer peuvent faire acte de candidature au DTSIC sous réserve que leur rapatriement intervienne normalement avant l’examen d’admission.

TESTS DE SÉLECTION

Convoqués individuellement pour passer des tests de sélection au au bureau du recrutement, des concours et des examens à la direction générale de la gendarmerie nationale, 4 rue Claude Bernard à Issy-Les-Moulineaux (92), pendant une demi-journée, les candidats sont soumis successivement à une épreuve de mathématiques et une épreuve d’électricité du niveau d’une classe de première de l’enseignement technologique, puis à des tests psychotechniques.
Leurs programmes peuvent ainsi être délimités :

  • Mathématiques : opérations de base sur les réels, puissances, polynôme, factorisation, équation du second degré, inéquation, dérivée, trigonométrie, étude de fonction simple ;
  • Électricité :
    • continu : loi d’ohm, loi des nœuds, association de résistances, Thévenin, Norton, les condensateurs en continu ;
    • alternatif : fonction sinus, valeur efficace – crête à crête – moyenne, calcul d’impédance, filtre RL, RLC série, résonance, déphasage ;
  • Tests psychotechniques : 5 tests sont destinés à déterminer l’aptitude pour les métiers de l’informatique (compréhension verbale, raisonnement, opérateurs logiques, aptitude numérique, diagramme), ils ne requièrent pas de préparation particulière.

Les tests de mathématiques et d’électricité sont distribués en même temps et effectués dans un temps limité (1 heure pour les 2 tests), sous forme de questionnaire à choix multiples (QCM), sans calculatrice.
Afin d’aborder ces épreuves de sélection dans les meilleurs conditions possibles, il est conseillé à chaque candidat de se préparer à l’aide de la documentation mise à disposition (cours et exercices corrigés).

RÉFÉRENCES

Code savoir : ****** – Libellé abrégé : DTSIC.
La réussite à cette formation permet d’intégrer la spécialité systèmes d’information et de communication (SIC) et de concourir à l’avancement.