Archive de l'auteur

Alors voilà, ça y est : mon p’tit univers informatique tourne à environ 90% à la louche…

Mes deux unités centrales ronronnent des 0 et des 1 avec une connexion internet qui poutre du Schtroumpfs gavé à la salsepareille, les 2 portables chauffent les meubles (surtout un que je surnomme « le transportable »)… Il n’y a plus que mon serveur qui fait son yoga annuel dans son carton de transport (lui, je ne lui ai pas encore trouvé de place…et j’avoue que je vais avoir du mal à en trouver) !
:roll:

Bon, là n’est pas le motif de mon p’tit article du jour ! :mrgreen:

Défoncez le lien « lire la suite » pour voir où je veux en venir (eh oui, la vie est méchante).

Lire la suite »

Mots-clés : , ,

Comments 4 commentaires »

thats-all-folks

Ça y est, ma 5ème année de présence au CNFSICG comme formateur se termine ; à l’image des autres, celle-ci est passée très vite (pour ne pas dire très très vite)!
:mrgreen:

Alors, cette fois je ne suis pas en retard (j’y suis pour d’autres choses, mais bon : c’est le jeu ma pauv’Lucette) et je vais faire le topo habituel, tout en gardant la même structure et la même logique que pour les précédentes fois :

BEWARE, ACHTUNG, ATTENTION : il ne devrait pas y avoir des masses de frimousses et de gros blocs de texte, donc si vous avez de la conjonctivite : « fuyez, pauvres fous… »

Une dernière mention avant l’article ? Oui, voilà : « suivez le guide… ou pas ». ;)
Lire la suite »

Mots-clés :

Comments Pas de commentaire »

Une fois de plus la boucle est bouclée, c’est la semaine dernière que les stagiaires du DTSIC promotion 2013-2015 ont terminé leur stage de formation initiale… C’est après avoir passé les oraux, la fameuse UV5, qu’ils ont vécu l’amphi et le choix des places.

Comme l’année précédente, leur formation s’est déroulée en 2 parties :

  • une première, avec de la « formation à distance » au sein de leur unité (IPU, Instruction Personnelle en Unité) de septembre à décembre 2013 inclus pour les matières académiques (mathématiques, électricité, électronique analogique et électronique numérique) ;
  • la seconde, de janvier à juin 2014 inclus pour tout ce qui touche aux matières professionnelles et techniques ; celle-ci découpée en 2 sous parties avec un « tronc commun » et une phase de spécialisation (leur permettant de faire un choix initial au moment du choix des places, entre un travail en SSIC groupement ou un autre en organismes centraux).

Il y a maintenant une semaine, sur les 60 personnels ayant commencé le cycle de formation, ils étaient 59 à passer les épreuves orales et 58 d’entre eux ont fait leur choix de place vendredi dernier. C’est aussi ce jour là que leur a été remis l’écusson de spécialiste SIC (toujours un p’tit moment d’émotion et de partage…ça fait du bien après avoir planché comme un malade pendant plusieurs mois).

Aux jeunes camarades ayant à valider maintenant leur UV6, afin de devenir officiellement SIC, je souhaite une bonne arrivée dans leur unité, un bon courage…car le travail ne manque pas et de garder une motivation sans faille…
…n’oubliez pas non plus qu’on travaille mieux avec le sourire, ça aide à garder le moral et ça participe au maintien d’une bonne ambiance (ce qui est aussi important, le facteur humain est primordial…y compris en milieu technique).
;)

Et pendant ce temps là, les candidats à la prochaine formation attendent de savoir s’ils sont retenus. « Courage, ça va finir par arriver ! »
:mrgreen:

Mots-clés :

Comments 6 commentaires »

Si vous êtes un ancien utilisateur de système Microsoft (genre, vous êtes passé à une distribution Linux à la fin du support de Windows XP car votre bécane n’était pas apte à supporter Windows Seven ou pire…Windows Huit), il y a forcément quelques logiciels qui vont vous manquer…parce qu’ils sont bien utiles !

En ce qui me concerne, sur ma vieille brêle à puces de 2006, le p’tit Speedyfox me rendait de bons services à réaligner les têtes de piaf (bon, ça c’est mon langage hein…en vrai langue de techos, on dit qu’on optimise) dans les bases Sqlite de Firefox, le panda à la queue qui brule et de Thunderbird, l’oiseau qui pète quand il est content.

Pour défragmenter les bases sqlite utilisées par Firefox et Thunderbird sous linux, il faut installer SQLite3 (exemple pour un système à la Ubuntu ou Debian)
sudo apt-get install sqlite3

Dans un terminal, on tapera les commandes suivantes (bon là on s’en cogne que ce soit Ubuntu, Debian ou une autre distro) :
for f in ~/.mozilla/firefox/*/*.sqlite; do sqlite3 $f 'VACUUM;'; done
et
for f in ~/.thunderbird/*/*.sqlite; do sqlite3 $f 'VACUUM;'; done

Si vous n’aimez pas faire ça en manuel, rien ne vous empêche de mettre ça dans une p’tit script bash et de faire le truc qui va bien pour le lancer au démarrage ou à l’arrêt de votre bécane, ni vu ni connu…et après, tout est propre dans la casba (comme j’suis carrément une grosse feignasse en ce moment…j’fais pas le script, je vous laisse le faire…comme ça, il correspondra exactement à vos envies ou à vos besoins ; pour ma part, j’ai toujours un terminal ouvert pour tapoter de la commande dedans).

Mes sources et indices ? Un peu partout, dont www.dsfc.net, linux.leunen.com, www.commentcamarche.net, blog.tools-fm.com, etc.

Voilà, je ne réinvente pas la roue…je me contente de lui faire faire un tour ! ;-)

Mots-clés : , , , ,

Comments 7 commentaires »

”you