Mais où est Shaarli ? Le retour, ou pas… en tous cas, c’est pas grave

Ça faisait un p’tit moment que j’utilisais Shaarli ; j’avais parlé de cet outil de partage de liens dans un précédent article (tout comme ça fait plusieurs jours que le présent article a été commencé et qu’il trainait dans mes brouillons).

Je l’avoue, le concept me plait bien… Simple, léger, pratique… et qui permet de sauvegarder des liens personnels en mode « privé » tout en permettant d’en partager d’autres, « all around the world »… l’Internet mondial complet quoi ; le tout… hébergé sur VOTRE espace, que ce soit en auto-hébergement ou alors sur un espace « loué » à un hébergeur quelconque (qu’il dépende de votre FAI, ou pas).

Bref… un panard numérique total et complet… Si si !
Ah oui, vous avez noté que j’ai dit « j’utilisais »… :mrgreen:

En effet, si vous vous rendez sur le lien de mon partage de liens SHAARLI, vous ne trouverez PLUS RIEN (non, je ne me suis pas pris les pieds dans les câbles) ; c’est juste le résultat de la concaténation de plusieurs choses qui m’a décidé à le fermer et à reprendre un fonctionnement plus « bloguesque ».

Vous savez quoi ? Eh bah sans teaser comme une loutre de Patagonie en rut, pour la suite… cliquez sur « Lire la suite » ! 😉

Bon, y a encore du monde ? Alors OK, c’est parti mon kiki… :mrgreen:

Grosso-modo et rapidement :

  • se sentir enfermé dans « son petit monde » via l’utilisation quasi-intensive des RIVER et ne pas avoir de retours… à part celui d’autres shaarlieurs / shaarlistes / ornithorynques / etc   ;
  • finir par ne plus supporter les débordements de certains shaarlieurs / shaarlistes / ornithorynques / etc… qui considèrent que les RIVER sont un bon endroit pour se défouler (qu’ils soient d’un bord ou de l’autre hein, soyons clair… ça me gave ; donc plutot que de péter un Nième boulon, je me casse du groupe, de la communauté et ne suis plus que des individus) ;
  • avoir quelques camarades (eh ouais, j’ai pas que des collègues parmi mes connaissances pro… j’ai aussi des amis, camarades, des potes) qui au gré des rencontres… me demandent quand est ce que je vais poster mon prochain article ? et qui me disent (en clair dans le texte, parce que les potes… c’est aussi à ça qu’on les reconnait) que je suis une grosse larvasse ;
  • se dire que ça serait con de laisser crever le blog… comme ça… tel un vieux truc qu’on a oublié dans un coin… que ça pourrait être fun de faire repartir tout ça ;
  • et puis tout un tas de choses… parce la liste doit bien s’arrêter à un moment, ici c’est pas La Redoute ou Les 3 suisses… on va pas faire un catalogue !

Je songe aussi à faire 2 ou 3 changements, pas que de l’habillage… du lourd, du structurel (je zyeute vers d’autres supports que WordPress ; c’est devenu une usine à gaz et ça ne me satisfait plus) !

Donc si pendant 1 jour ou 2 (voire plus) vous voyez un message intitulé « site en maintenance » à l’arrivée ici, c’est qu’il y a un écrou une une vis qui s’est barré et qui est tombé dans le filtre à air ou dans le ventilo ; mais comme dans les films américains, tout se terminera bien et… les gentils gagnent à la fin (voire même, on sauve un chien… ou un chat).

Voilà… vous êtes avertis : « les affaires reprennent » (et cette fois, je vais essayer de m’y tenir) ! 😆

#StayTuned

NB: un gros coucou aux potosses et potesses qui me lisent… et qui ont participé indirectement au redémarrage du bordel (soyez bénis)…

EDIT(28/08/2016): comme y en a qui sont durs de la nouille et que ça continuait à taper sur le squelette (surtout pour de la tentative de connexion, ça va le BAN ? c’est rigolo hein ?), suppression du squelette et passage de la ressource en 410 !
:bisous:
:mrgreen:

2 commentaires

    • Tu parles du thème ?
      Alors, initialement j’ai bossé sur une adaptation d’autre chose… et ça ne donnait pas « du tout » ce que je voulais… et j’avoue ne pas avoir des masses de temps libre en ce moment ; en furetant, j’ai trouvé ce thème qui me plaît bien… tout en étant plus léger que l’ancien (une page qui met 10 secondes à charger, faut pas déconner… faut alléger).
      Du coup, installation, activation… et voilà !
      🙂

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)