Année += 1

Quand on arrive à une certaine date, alors oui…l’année prend un gros +1 dans sa face et elle gonfle…un peu !

C’est à ce moment là qu’on retombe au moins un peu dans le « mainstream » mental ou du moins social et qu’on est tenté de lancer un tonitruant « BONNE ANNÉE » en broadcast (à la cantonade, pour les ceux-ces qui ne comprendraient pas le précédent terme).

Alors OUI, je reste dans l’esprit du moment, du temps (c’est un peu le zeitgeist pour ceux qui connaissent ; nous n’en sommes pas encore à la civilisation du « festif » mais bon, pas loin…on va dire ça comme ça) et je souhaite une bonne et heureuse année 2014 à tous ceux qui passent sur mon pseudo-quasi-blog ; que cette année vous apporte, à vous et à vos proches, tout ce qui peut vous être nécessaire !
😉

Catégorie « traditions », j’émaille ces vœux avec une p’tite citation :

« Les grandes âmes ont de la volonté, les faibles n’ont que des souhaits. »
Source : proverbe chinois

Eh oui, avoir des souhaits, c’est bien…mais avoir la volonté de faire les choses, je crois que c’est peut-être préférable !
:mrgreen:

Pour ce qui est des « bonnes résolutions », eh bien ça va être comme pour les années précédentes : RIEN…et puis voilà.

Pognes & bises (c’est selon)

2 commentaires

    • Merci T0m… 🙂

      Un VPN ? Oui, pourquoi pas…voire probablement, mais « pas que » !
      Je ne crois pas qu’il y ait d’outil ultime, de truc « tout en un » qui puisse protéger nos vies et errements numériques ; je crois que ça commence par un intérêt à pas mal de choses (y compris à des trucs techniques qui peuvent être perçus comme chiants) mais qu’avant tout, c’est l’utilisation d’un truc dont nous sommes « tous » dotés qui peut faire la différence entre les emmerdes et le reste, à savoir : un cerveau.

      Oui et puis, on pense beaucoup aux sociétés privées qui récupèrent les données nous concernant pour les revendre mais il n’y a pas qu’eux à « flibuster » sur les eaux numériques ; je n’écarte pas les différentes officines étatiques hein…
      …mais il ne faut pas oublier non plus tout ce qui rentre dans la catégorie « cybercriminalité » !

      En bref, nager au milieu de requins risquerait bien d’être moins risqué que d’évoluer sur les z’internets.
      :mrgreen:

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)