CNFSICG…on the fourth floor

Et voilà, déjà 4 années de présence au CNFSICG comme formateur ; une année un peu « space » sur bien des points et qui est passée très vite… Je vais vraiment finir par penser que plus ça va et plus ça s’accélère !

Alors, même si je suis de plus en plus en retard…je vais faire un rapide topo de l’année écoulée et garder la même structure que pour les précédentes :

Alors oui, je suis vraiment « en retard » ; les précédentes versions étaient gérées avant la mi-juillet au plus tard et là, nous approchons de la mi-septembre et je me décide ENFIN à finir le brouillon…
…mais que se passe t’il ?

Ah bah je « tease » encore comme un porc, faudra attendre la fin pour le savoir (c’est à dire aller lire la suite…mouhahaha je suis machiavélique) !
héhé :mrgreen:

Comme pour les précédentes fois, je garde le même canevas… Yolai’
Attention, y a pas des masses de smileys, à l’image de l’année dernière : faites péter le collyre…

Alors ça fait vraiment pas mal de semaines que les DTSIC 2012-2014 ont terminé leur stage de formation initiale ; tellement de semaines que certains sont déjà affectés dans leur nouvelle unité en SSIC ou en organismes centraux…
67 stagiaires sur les 70 ont validé leur formation lors de l’oral et sont donc devenus des NBES (non breveté employé dans la spécialité) jusqu’à ce qu’ils aient validé l’UV6 ; lorsqu’ils auront validé cette dernière partie, ils deviendront des spécialistes SIC gendarmerie !

Dans la formation effectuée, comme à l’accoutumée il y a eu des nouveautés (tous les ans c’est pareil, on a pas le temps de voir les toiles d’araignées apparaître) ; parmi celles-ci, la plus importante est l’IPU (Instruction Personnelle en Unité) qui a été mise en place pour l’enseignement relatif aux matières dites « académiques » (mathématiques, électricité, électronique analogique et électronique numérique) du mois de septembre à décembre 2012 inclus.
A la suite de cet enseignement à distance, les stagiaires sont arrivés au centre au tout début de janvier dernier pour finir la partie « tronc commun » de la formation.
C’est à la fin de cette partie qu’ils ont choisi leur orientation, à savoir « Section SIC » ou « organismes centraux » (c’est le même métier mais les compétences diffèrent, eh oui…bon ça serait long et chiant à raconter donc je fais l’impasse sur ce point, on verra ça plus tard…ou pas)…
A l’image de l’année dernière, la petite cérémonie de « remise de l’écusson de spécialiste SIC » a été réalisée le dernier jour ; de l’émotion, même si y a pas eu de p’tites larmes (c’est sympa à vivre, ça marque la fin de plusieurs mois de travail acharné pour les stagiaires et ça fait un bon repère pour les formateur…je ferais bien une analogie avec les rites de passage ou rites initiatiques de certaines sociétés mais ici, y a ni brutalité ni douleurs…c’est juste un moment de partage entre stagiaires et formateurs).

Je souhaite à ces 67 camarades de travailler avec persévérance afin que soit validée leur UV6…s’ils le font avec le sourire et avec un bon esprit, ça le fera encore mieux ; je rajoute uune petite pensée pour les 3 personnels qui ont assisté à cette cérémonie en tant que « spectateur » et qui sont retournés dans leur unité d’origine à l’issue du stage…

Alors, pour ce qui est du DTSIC 2013-2015…l’IPU pour cette promotion est commencée ; je ne suis ni tuteur ni encadrant pour cette partie de la formation, je ne pourrai donc ni conseiller ni donner des indications précises (il vaut donc vraiment mieux que les apprenants passent par le site qui va bien et les outils intégrés en cas de doutes ou de questions métaphysiques, ça sera peut être pas plus rapide mais ça évitera les problèmes de communication)… Voilà !

Me concernant pour cette année écoulée, comme je l’ai écrit un peu plus tôt…le temps semble être passé en mode « train fou » ; ça file à une vitesse incroyable…au point où je suis à la bourre sur pas mal de trucs (pas nécessairement pro, surtout pour les choses perso en fait). Globalement, ça a donné :

  • pour la 3ème année consécutive, j’ai assuré la fonction de commandant de brigade pour le stage de formation initiale DTSIC ;
  • participation à la réalisation de « tutoriels vidéo » destinés aux personnels de la gendarmerie pour l’utilisation de la distribution Ubuntu 12.04 LTS et création du site web qui les contient ;
  • préparation du concours OGR (officier gendarmerie rang), 2ème tentative ;
  • toujours et encore 3ème suppléant d’un siège du groupe B au CFMG ;
  • les cours à assurer, parce qu’à la base…encore et toujours…c’est la mission qui est mienne avec l’affectation au CNFSICG.

Alors tout ça, c’est bien joli…mais ça a donné quoi ?

  • pour ce qui est de la fonction de commandant de brigade, cette fois…je pense VRAIMENT que c’était la dernière fois. Déjà que j’ai eu l’impression de faire « juste dépannage » pour cette 3ème fois, alors pour cette année qui débute, je laisse clairement la mission à mes petits camarades ;
  • côté tutoriels vidéos, j’avoue m’être bien éclaté…même si je n’ai eu qu’une marge de liberté assez « restreinte ». C’est le 2ème projet auquel j’ai participé (du début à la fin, conception des vidéos, manipulation des médias, création de l’interface web et intégration de tout le bazar qui va avec) et ça m’a permis d’apprendre pas mal de choses. Là aussi, ça devrait être la dernière fois…même si un changement de version se fait avec la 14.04, j’aurai changé d’affectation d’ici là et à ce moment là j’aurai d’autres missions ; je laisse tout mon petit bordel dans une archive destinée à la future équipe pédagogique Linux et…basta ;
  • c’est re-mort pour le concours OGR. Avec la charge de travail, j’ai laissé tombé pendant la phase de préparation…je n’ai donc pas eu à me présenter au concours (mais la 2ème cartouche est quand même grillée). Au delà du « niveau », je crois aussi et surtout que je ne suis pas fait pour ça…je vais donc rester sous-officier de gendarmerie et spécialiste SIC (j’ai encore des tas de choses à découvrir et des tas de trucs à faire…yopla) ;
  • côté occupations liées au CFMG…j’ai participé à une réunion…euuuh enfin et en fait, j’ai assisté à une réunion par visioconférence (en fait j’ai occupé une chaise…yeah…ça c’est de la mission qui claque). Fin de la mission pour début 2014, je ne me représenterai pas comme volontaire (en plus, y a des trucs qui ont changé donc je ne pourrais même pas le faire donc youpilol, c’est décidé : that’s enough) ;
  • en ce qui concerne les attributions de cours, je garde les mêmes…

Ma conclusion pour le moment ?

Eh bien j’entame ma dernière année comme formateur (les affectations sont de 5 ans en école…y compris pour les centres de formation de spécialistes) ; j’ai donc commencé à penser à l’après CNFSICG : passage de relais et tuilage des plus jeunes membres de l’équipe pédagogique, la « fiche de vœux » qui va bien a été transmise et bientôt l’entretien de gestion, etc.
Sans dire que j’ai hâte de partir, j’avoue que ça ne me déplaît pas de savoir que je vais bientôt bouger (au bout des 5 ans, c’est vrai que je n’aurai pas nécessairement fait le tour de tout ce qui touche à la formation, à la transmission des savoirs et compétences…mais je suis avant tout un technicien et j’ai envie de recoller un peu au réel…car on est toujours un peu déconnecté du « réel » quand on est en école) et puis voilà !

Alors comme je disais au début de cet article, je suis à la bourre pour ce qui est de la rédaction de celui-ci (et pas que pour celui-ci d’ailleurs) ; pourquoi donc ?
Eh bien déjà pour commencer, parce que j’ai eu pas mal de trucs à gérer IRL (la vraie vie quoi, là où les choses ne se gèrent pas qu’en tapotant sur un bouton), que j’ai soufflé pendant toute la période estivale car cette 4ème année m’a bien claqué et que ça m’a fait du bien de me déconnecter un peu et puis disons le clairement…une claire et nette démotivation pour pas mal de choses (en gros je me suis recentré) ; certains camarades ou amis ont pu s’en inquiéter ou se dire que je les lâchais…mais ce n’était pas le cas, j’avais vraiment besoin de souffler un coup…
…y compris pour le blog (les tentatives de relancer le truc en me forçant à poster, n’y font rien : quand ça veut pas, ça veut pas…point barre) !

D’ailleurs en parlant du blog (enfin du…pseudo-quasi-blog), je peux d’ores et déjà dire qu’à compter de l’été 2014 (c’est à dire après être parti du CNFSICG), je songe à ne plus parler de mon travail de spécialiste SIC en gendarmerie, des journées portes ouvertes de la Garde républicaine…voire de la gendarmerie ici et recentrer vers des choses un peu plus personnelles (je déciderai du truc à la fin de cette 5ème année).

Voili voilou, ami lecteur (ou amie lectrice), je te remercie d’avoir tenu jusqu’à la fin de mon pavé, ou pas…et je te souhaite une bonne fin de journée !
😉

Alors là j’étais en retard mais promis, pour l’article « CNFSICG…on the fifth floor » je n’y serai pas ; en effet, je le posterai quelques jours avant mon changement d’affectation…
…donc fin juin 2014 devrait être la date limite de parution (j’le dis, même si je sais pertinemment que tout le monde s’en talque le baigneur avec de la farine bio) !
😆

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)