Soyez sympas, déconnectez propremement

Non, je ne vais pas faire un article pastiche sur le film Soyez sympas, rembobinez, qui est néanmoins un bon p’tit film. Même s’il n’est pas transcendant, il permet de passer une bonne soirée !

Alors, mes 2 cents à quel sujet ? Tout simplement concernant l’entrée shaarli de Sebsauvage concernant l’article « Pourquoi les clés USB claquent-elles si vite ? » sur lesnumeriques.com !

En ce qui me concerne, je ne suis pas vraiment surpris… Même si on m’a souvent posé cette question quand je conseille aux utilisateurs de ce genre de produits (à mes stagiaires depuis un moment, c’est à dire depuis que je fais de la formation) de préférer l’éjection proprement à un arrachage comme un gorane (mélange d’un goret et d’un âne)…

L’explication que je donne ? 🙂

C’est un appareil électrique, même si ça ne vole pas haut pour l’alimentation. Perso avant que de débrancher un appareil : je l’arrête !
Je ne débranche JAMAIS la prise sans l’avoir arrêté, alors pour la clé USB, je fais pareil… Les composants électroniques, quels qu’ils soient, n’aiment pas la brutalité.
Des clés USB, j’en ai quelques unes…dont une CORSAIR de 4GO que j’ai acheté un peu plus de 50 euros il y a…quelques années et elle va très bien (c’est vrai que je ne l’utilise que pour certaines choses et donc pas tous les jours).

Bien sûr, la qualité des composants rentre aussi dans la catégorie des données à prendre en compte, mais si l’interface située entre le clavier et le dossier de la chaise utilise son matériel en « brute force », il est certain que ça ne va pas aider !
🙄

C’est empirique, je l’accorde mais pour moi c’est aussi simple que ça (l’extraction à chaud, j’ai déjà vu des fonctionnements pourris malgré que cela soit possible avec certaines technologies, donc…que ça puisse donner ça pour l’USB, ne me surprend pas du tout) !

Pour le technique, focalisez vous juste sur les différents niveaux utilisés par le fonctionnement de votre matériel : connectiques, qualité de la connectique, composants, qualité des composants, etc…et étendez la réflexion à chaque partie du matériel rentrant dans le fonctionnement du truc qui vous intéresse !

Ma conclusion ?

Un appareil électrique, y compris votre ordinateur, si vous l’utilisez comme un gland, vous vous prendrez le chêne à un moment ou à un autre…
…ça je vous le garantis sans facturation ! :mrgreen:

NB1: quand je parle du « gorane », ça n’a rien à voir avec le peuple nomade du même nom.

NB2: à la base, j’étais parti pour faire juste une p’tite mention sur mon shaarli et j’ai commencé à en mettre une tartine ; du coup, j’me suis dit : « aller ma couille, fais en plutôt un article et on verra bien ce que ça donne »…

6 commentaires

  1. Je confirme les dires de JEEK.
    lorsque vous débranchez un appareil électrique, vous avez peut-être déjà remarqué la petite étincelle (en fait un arc électrique) qui se produit(et idem lorsqu’on branche), pendant un très court instant (en millisecondes), il y a une surtension et si votre appareil électrique est en position « allumé », il en prend un coup. C’est pareil pour les clés USB , si vous débranchez à chaud, le support magnétique prend une joute, si infime soit-elle . Une fois, ça peut passer mais en répétant l’exercice, vous détériorez le support bien plus rapidement que normal.
    Cordialement à tertous

  2. Pour l’utilisation des clés usb je vous rejoins, faut utiliser les fonctions retirer le periphérique sans risque ou autre mode d’ejection, c’est pas pour rien si c’est implémenter aussi bien sous linux que windows, et certainement sur OSX.
    Par contre il faut quand même faire attention à ce que l’on achète. Il y a des marques qui malgré une utilisation « soigneuse » ne font pas long feux. Alors que d’autres un peu maltraité ne bouge pas. Je suis assez partisans des « valeurs sûrs »( les grandes marques bien connu…).

      • Par contre les corsair faut faire attention, elles sont pas indestructible comme elles le font croire. A choisir je vais plutot me mettre à des clé usb de type nano celle qui font la taille d’une clé wifi ou bluetooth( genre le receiver des souris sans fille logitech), il y aura moins de chance de la plié en 2 du fait de la faible longueur, par contre ça se perdra plus facilement. Dur dur de choisir…

        • Et oui monsieur J, difficile est le choix ! :mrgreen:

          Bon, de toutes manières…il n’y a AUCUN matériel qui n’a que des avantages et zéro défaut : rien n’est indestructible, rien n’est imperdable, rien n’est l’alpha et l’oméga dans quelque domaine que ce soit…

          ÇÀ, c’est la vie ! 😉

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)