Compagny of heroes

Il y a quelques jours, il a été offert un jeu à mon beau fils… Il s’agit de Compagny of heroes et il semblait heureux de pouvoir jouer avec (même si c’est un jeu à 4,99 euros qui a du être acheté dans une discounterie ; de toutes façons, on s’en fout car ce n’est pas le prix qui fait la valeur du cadeau…soyons clair).

Quelques jours plus tard, je crois qu’il est nettement moins heureux car il n’a toujours pas pu commencer à y jouer…

Pourquoi !? Abordons gaiement la problématique (vous allez voir, c’est rigolo…ou pas)… 🙂

  • On met le DVD dans le lecteur … OK
  • Le menu d’installation se lance… OK
  • On clique dans le menu pour lancer l’installation… OK
  • On rentre le #serial# dans le formulaire « qui va bien »… OK
  • Le logiciel évalue la puissance de votre bécane, pour voir si votre illustre boite à puce mérite son auguste installation… OK
  • Le logiciel s’installe…lentement…lennnnnnntement…très lentement (et on désactive la musique car elle prend le chou rapidement elle par contre)… OK
  • A peine l’installation finie, on vous dit qu’il faut charger une mise à jour d’1,35 MO (wow…c’est beau la précision)… OK
  • La mise à jour s’exécute et là, vous réaliser qu’il s’agit en fait du gestionnaire de mise à jour de relic qui va chercher TOUTES les mises à jour par p2p (eh ouais, le p2p c’est pas nécessairement utilisé pour échanger les vidéos de ses dernières vacances)… OK
  • Après un bon moment…oui, un bon moment…le téléchargement se termine et ça passe à l’exécution (j’avoue que le terme est bien choisi)… OK
  • Ça plante…et ça vous dit « en gros » que la version n’est pas compatible avec les mises à jour (bordel, pourtant c’est automatique non de dieu…j’ai pas eu à foutre mes gros doigts partout)… OK
  • On se dit « tant pis pour la mise à jour, de toutes manières d’après les explications…elle n’est utile que pour jouer en ligne ; alors OSEF et le p’tit jouera en local et puis voilà… OK
  • On s’aperçoit que le salopard veut vraiment sa mise à jour (le fameux gestionnaire de mise à jour en fait) ; on se dit donc qu’on va lui shunter la tronche en tout désinstallant et en réinstallant tout propre (avec en prime un superbe nettoyage de la base de registre)… OK
  • Cet immonde « étron numérique ambulant » veut VRAIMENT sa putain de mise à jour ; quand on annule le téléchargement…on arrive bien à un simili menu de démarrage, mais uniquement pour jouer en réseau…QUE DALLE…pour jouer en local… OK
  • On pète tout (désinstallation & suppression rulez…avant de faire une réinstallation au propre)… OK
  • On commence à regarder partout sur le net (forums) pour essayer de voir où ça déconne (je ne donne pas les liens, la très grosse majorité des posts datent de 2007-2008-2009 et ça ne dépasse pas le conseil de base, à savoir ce que j’ai déjà fait)… OK
  • On se dit que ça doit être le « downloader de mes deux » qui déconne, donc on se rencarde sur les possibilités de téléchargement manuel des mises à jour… OK
  • On télécharge les mises à jour sur le site qui va bien et on les exécute… OK
  • Là encore, avec tous les fichiers…ça dit que c’est pas la bonne version du jeu (alors que NDDDBDM c’est la bonne version)… OK
  • On pète tout (désinstallation & suppression rulez…avant de faire une réinstallation au propre)… OK
  • Après avoir cherché sur les sites divers et variés, on se jette à corps perdu sur le site de relic où sont stockés des torrents qui permettent de télécharger les mises à jour (donc du coup, je dois installer un logiciel pour télécharger des torrents ; mon coeur balance vers Microtorrent)… OK
  • On passe…UN PEU…de temps à tout télécharger… OK
  • La température commence un peu à monter quand on exécute les dites mises à jour (ça donne la même chose que pour les versions précédemment chargées)… OK
  • On parcourt le DVD à la recherche d’un fichier du type « read.me » ; on le trouve ; il y a une adresse mail…donc forcement on envoie un mail expliquant le soucis et demandant la marche à suivre pour que le jeu fonctionne… OK
  • L’envie de meurtre sauvage pointe son nez quand mon copain « mailer daemon » me dit que l’adresse mail, elle est inconnue…que ça serait « over top » que je fasse des trucs utiles… OK
  • Après des bidouillages infâmes, je réussis à faire démarrer le jeu en local…et là, cette sinistre saloperie m’assène le coup de grâce : « le DVD n’est pas reconnu comme support valide pour lancer le jeu »… OK
  • Là…c’est du « foutage de gueule » ; désinstallation du jeu, suppression de tout fichier qui s’y rattache, réinsertion du support dans son boitier et transformation de celui-ci en « presse papier » ou en truc ayant un minimum d’utilité… OK

Tout ça pour dire que « les jeux pourris », c’est comme la clope…y a toujours un moment où il vaut mieux arrêter ! :mrgreen:

Mon conseil du jour : N’ACHETEZ PAS CETTE MERDE (sauf si vous souhaitez vous initier au ball trap) !

Quand je pense au temps passé, j’avoue être UN PEU vert…surtout qu’en plus le p’tit est déçu (bon OSEF il fait beau donc il va jouer dehors et basta).

3 commentaires

  1. Je me souviens qu’à l’époque, j’avais pas mal galere pour jouer a ce jeu…

    si je me souviens bien, j’avais utilisé une « cerise » d’un site (que je communiquerais par un autre moyen, sauf si tu m’autorises à le mettre en clair)
    pour que cela fonctionne

    Sinon c’est un bon jeu

    • Hello renato
      …j’adore les fruits ; y a qu’à m’envoyer la corbeille à mon adresse mail et je verrais si le fruit est assez « savoureux » pour être publiable !

      C’est vrai que d’après pas mal de trucs que j’ai pu lire, le jeu semble pas mal…c’est pour ça que ça m’a vraiment fait « mal au cul » de ne pas y arriver de façon conventionnelle… :mrgreen:

      Ceci dit, content de te voir re’passer ici…

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)