Récupérer les informations sur son matériel sous linux

Alors, je profite d’avoir quelques soucis avec mon matériel informatique pour faire un p’tit article « pense bête » sur les commandes pour récupérer le maximum d’informations sur le matos contenu dans le boitier d’un ordinateur qui tourne sous GNU/Linux ; c’est synthétique, ça ne conviendra peut être pas à tout le monde…
…mais ça peut déjà donner des éléments (sans avoir à courir partout sur le net et à ressortir tout les bouquins/magazines de sa bibliothèque) !

(article destiné à me servir d’aide mémoire mais qui pourra être utile à celui/celle qui traverse…à mon image…la « vallée de la mort » pour sa boite à puce ; eh ouaip, le même PC depuis 2004, ça commence à faire et je crains que la quasi intégralité de la bête ne cherche à…définitivement…faire valoir ses droits à pension)

Je précise, à tout hasard…que mon système c’est de l’Ubuntu 10.04 LTS.

C’est parti… 🙂

Histoire de commencer « en douceur », mention de hardinfo et de sysinfo ; ce sont des applications (non installées par défaut) qui permettent de recueillir les informations hardware via une interface graphique :

  • sysinfo est plus…user friendly et ne ramènera que l’essentiel, c’est à dire ce qui sera utile à 95% des utilisateurs (…à la louche) ; on peut faire une sauvegarde du resultat…au format texte ;
  • hardinfo quant à lui…vous ramènera l’essentiel et surtout le reste (à conseiller si vous êtes…réellement…un hardcore user de votre bestiole sous linux, sinon : fuyez, pauvres fous) ; on peut faire un rapport du résultat…au format html ;
  • ces deux applications peuvent être installées via « le gestionnaire de paquets synaptic » ou via la ligne de commande (apt-get ou aptitude, avec les options et arguments qui vont bien).

Bon, venons en aux commandes de base…en ligne de commande (sous terminal ou VT)….

Vous souhaitez avoir des informations quant à votre système et voir afficher :

  • le nom du noyau ;
  • le nom d’hôte (hostname) sur le réseau ;
  • la révision du noyau ;
  • la version du noyau ;
  • le nom de l’architecture matérielle de la machine ;
  • le type du processeur (ou « unknown ») ;
  • le nom de la plate-forme matérielle (ou « unknown ») ;
  • le nom du système d’exploitation.

Alors, tapez : uname -a
Et vous aurez un retour du style :
Linux leyeth 2.6.32-34-generic #75-Ubuntu SMP Tue Aug 23 21:36:31 UTC 2011 i686 GNU/Linux

Pour continuer, on peut s’intéresser au contenu du répertoire « /proc » ; ce répertoire est considéré comme le point de montage du pseudo système de fichiers du noyau (on pourrait dire que c’est une représentation de l’état de fonctionnement du système à l’instant t ; oui je sais…c’est un abus de notation que de donner une telle référence) ; on peut donc y piocher des tas d’informations intéressantes, comme :
cat /proc/cpuinfo
Afin d’avoir les informations concernant votre processeur…
Besoin de détails sur le répertoire /proc !? Je vous suggère d’aller faire un tour sur le wiki de LinuxPedia.

Besoin d’informations sur votre carte mère !? Alors, tapez :
sudo dmidecode
(sans le « sudo », il vous sera répondu : « /dev/mem: Permission denied »)
Besoin de détails sur dmidecode !? Je vous suggère d’aller faire un tour sur les notes dev’ du Petitchevalroux.

Besoin d’informations sur les périphériques USB connectés à votre ordinateur !? Alors, tapez :
lsusb

Besoin d’informations sur les périphériques PCI installés dans votre ordinateur !? Alors, tapez :
lspci

Pour avoir des détails concernant ces deux commandes, je vous suggère d’aller faire un tour sur la page man de lsusb traduite en français et sur la page man de lspci traduite en français ; ce n’est pas la version la plus récente pour chacune de ces commandes, mais ça répondra aux questions des non anglophones (ATTENTION, avec certaines options…il sera nécessaire d’être en super-utilisateur pour avoir les informations demandées).

Vous pouvez avoir des problèmes de reconnaissance de périphériques sur votre système (tant USB que PCI) ; pour de plus amples détails sur ce point, je vous invite à jeter un coup d’oeil sur un de mes précédents articles.

En ligne de commande, la…commande ultime…si je peux la nommer ainsi (elle est même appelée « le couteau suisse » par certains), c’est lshw !
Elle vous permettra de recueillir des informations sur :

  • votre carte mère ;
  • votre mémoire ;
  • votre processeur ;
  • votre bus ;
  • vos différents contrôleurs ;
  • vos paramètres réseaux ;
  • etc…

Comme il y a énormément d’informations, je vous conseille d’utiliser un |more ou un |pg afin d’avoir le temps de les lire ; ce qui donnera :
sudo lshw | more ou sudo lshw | pg
(ATTENTION…il est nécessaire d’être en super-utilisateur pour avoir toutes les informations disponibles).

Pour une consultation « plus confortable » de ces données, il est possible d’exporter le résultat de la commande au format html ; il suffit de taper :
sudo lshw -html > config-materielle.html

Besoin de détails sur lshw !? Je vous suggère d’aller faire un tour sur les notes dev’ du Petitchevalroux.

Dernier point pour cet article, les informations concernant les disques durs ; il est possible de consulter ces informations avec la commande hdparm (ATTENTION, avec certaines options de cette commande, il est aussi possible de modifier les paramètres de votre disque dur…dans tel cas, c’est à n’utiliser que si vous êtes sûr de vous).
Si je veux consulter les informations propres à mon premier disque dur, je tape :
sudo hdparm -i /dev/sda

Pour avoir des détails concernant hdparm, je vous conseille d’aller lire la traduction française du man de cette commande et de consulter la documentation en ligne sur ubuntu-fr.org.

Bien sûr, cet article ne peut pas être complet…il manque forcement des choses ; si vous avez des remarques à faire ou si vous voyez des choses à ajouter, n’hésitez pas à laisser un commentaire.
😉

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)