Je vous l’accorde, par rapport au premier article de cette série (qui ne devrait en compter que 5 normalement car l’affectation en école, CNFSICG inclus, est prévue pour 5 ans), je suis un peu en retard…mais bon, j’étais vraiment à l’arrache sur pas mal de choses et j’ai géré entre « priorités » et « priorités prioritaires »…

Deuxième étage donc (pour rester dans la même logique que celle du premier article)…

Hop, suivez le guide ! ;-)

En ce qui concerne les DTSIC dont la formation initiale a débuté en septembre 2010, ils ont fini le cycle UV1 à UV5 et sont en cours d’affectation dans des SSIC ou en organismes centraux, comme faisant suite à leur choix et leur classement (mis à part un stagiaire qui nous a abandonné en UV1 au bout d’une semaine car…il s’était trompé d’orientation et a préféré quitter le stage…et un autre stagiaire qui a été éliminé lors des oraux ; une pensée pour ces deux personnels qui sont retournés dans le cadre général) ; 38 futurs SIC sont donc en cours d’affectation et vont commencer l’UV6…

Tout comme l’année dernière, je  souhaite à ces 38 camarades de garder courage, volonté, motivation et surtout de ne pas oublier qu’ils vont devoir préparer un rapport de stage…où ils doivent présenter l’activité qui a été la leur pendant toute l’UV6 (avec de l’organisation et un travail suivi, ça ne devrait pas poser de problèmes majeurs).

Ces 10 mois sont passés à grande vitesse, même si ça n’était pas facile tous les jours (tant pour les stagiaires que pour les formateurs) ; en ce qui me concerne, ça a donné :

  • j’ai « survécu » à ma fonction de commandant de brigade (eh ouaip, même pas mal…même pas mort) et j’avoue que j’ai même adoré ça ;
  • j’ai eu quelques bonnes surprises et ça m’a conforté dans ce que je pouvais penser de mes choix et de pas mal de choses ;
  • j’ai eu quelques mauvaises surprises et ça m’a conforté dans ce que je pouvais penser de mes choix et de pas mal de choses ;
  • d’autres données sont en cours de récupération et…devrait apporter leurs fruits dans un avenir plus ou moins proche…

En bref, ça va plutôt pas mal ! :)

Bon, cette année encore…l’été va être studieux car les cours auxquels je suis rattaché doivent être mis à jour et pour certaines matières, on doit étudier la possibilité de les passer en EAD (enseignement à distance) ; y a du boulot concernant ce dernier point car il faut vraiment penser à tout…
…d’autres matières doivent être « repensées » car l’organisation du prochain DTSIC évolue (le DTSIC 2011-2013 bénéficie d’une réorganisation…sous la forme d’un tronc commun de 12 semaines et d’une spécialisation sur 21 semaines ; j’estime que ça sera plus logique au niveau de la distribution des matières…il y aura peut-être un article spécifique à cette organisation sur mon pseudo-quasi-blog d’ici à pas longtemps).

Et la rentrée arrivera très vite et je pense avoir un début de 3ème année qui va se faire dans les « starting-block » :

  • je prends le commandement d’une brigade de DTSIC (et hopla, ça repart pour un tour…yeah’) ;
  • stage N2 linux quasi en même temps que le début du stage DTSIC (là ça risque d’être un peu chaud à gérer d’être à 2 endroits à la fois) ;
  • travailler sur l’évolution des cours d’électronique numérique même si je suis déchargé de cette matière (ça va le faire, j’suis pas tout seul…mais passer ça en EAD, c’est quand même chaud du short) ;
  • j’ai hâte d’être à la mi-novembre…car je vais suivre un stage qui m’intéresse bigrement et pour lequel je suis prévu dans l’équipe pédagogique dans la foulée (je ne communique pas plus sur ce sujet mais j’avoue que ça me fait frétiller les neurones rien que d’y penser…même si je sais que je vais « bouffer ma race » pendant 2 semaines car je vais me faire décoller la pulpe du fond du cerveau) ;
  • …et je sais qu’il y aura des surprises car y a toujours des trucs non prévus qui pètent l’incruste ! héhé’

Alors, en conclusion…je pourrais dire quoi !?

Eh bien que je ne suis pas moins crevé qu’il y a un an car cette deuxième année n’a pas été « plus facile » que la première année (à la base, je m’attendais à en chier grave la première année…j’ai pas été déçu…mais à ce que ça paraisse « plus facile » par la suite) ; elle aura été différente mais pas plus facile…
…et je m’attends à ce que la 3ème année soit du même acabit (pas plus ou moins facile mais radicalement différente) !

Bon, j’ai encore quelques semaines avant que cette 3ème année ne commence… D’ici là, l’eau aura coulé sous les ponts et je vais m’attacher à profiter du moment présent ! héhé’

Sur ce, ami lecteur (ou amie lectrice), je te souhaite de bonne vacances… :cool:

Mots-clés : , ,
10 réponses à “CNFSICG…on the second floor”
  1. Bass dit :

    Bonsoir,

    Juste un petit truc, vous marquez « ils doivent présenter l’activité qui a été la leur pendant toute l’UV6 (avec de l’organisation et un travail suivi, ça ne devrait pas poser de problèmes majeurs). »

    Je sais qu’il faut faire un pseudo rapport de stage. Mais soit j ai zappé, soit j avais piscine, aucune indication ne nous a été donné pour celui-ci, si?

    On le fait comme on le sent?

    Crys

    • JEEK dit :

      Bonjour Bass…
      …pseudo rapport de stage…p’tain comment vous y allez là ! :mrgreen:

      A ma connaissance, il n’y a pas de modèle particulier à respecter ; mais, il y a quand même une « logique » à respecter…après tout, nous sommes un peu militaires quand même, non ?
      :roll:

      NB: propre, carré, explicite…vous évitez de donner un truc pourri qui ressemble à un brouillon et/ou qui tient sur 2 feuilles pour retranscrire l’activité de plusieurs mois !

  2. Bass dit :

    bonjour,

    ce n était pas du tout péjoratif « pseudo rapport de stage ». lol. c est juste que les rapports de stage que j ai déjà rédigés étaient trés ciblés. faire un rapport de stage sur un sujet vaste (10 mois avec autant de sujets (radio, informatique, TIE et j en passe)) ben c est pas mon fort. Mais je vais m en sortir, je suis confiant… hihi

    c est sur que j allais éviter de rendre un « torchon ». lol

    Crys

  3. renato dit :

    Concernant le rapport de stage, aucune indication n’est effectivement donnée pour sa réalisation.

    Ainsi il n’y as de minima en terme de pages, certains ont rendu des rapport de 15 pages d’autre plus (pour ma part 70 pages).

    L’important n’est pas le nombre de pages mais de montrer ce que tu as fait pour apporter un plus à ton service…création de scripts, base sql…

    je sais qu’a LUCE, jean luc a créé une base sql avec une page html référencant les lignes téléphoniques, très utile et très pratique…cela peut être un projet à faire pendant les 10 mois….

    @ bientot et bon courage

    tu as mon mail

    n’hesites pas

    • JEEK dit :

      …merci pour la transmission des éléments Renato ! :)

    • Bass dit :

      Salut,

      Yes, merci aussi, je vais essayer de me trouver un projet.

      Crys

      • JEEK dit :

        Hey Bass…
        …ce n’est pas encore le moment de penser à ça ; pour le moment, ce qu’il y a à gérer c’est la mutation avec la p’tite famille et l’arrivée dans votre future affectation… Après, il n’y aura qu’à découvrir le boulot, ce qu’il y aura à apprendre et à ce moment là…les idées concernant le rapport viendront toutes seules (ça doit s’inscrire dans ce qui est fait au travail) !

        Bref, ne pas confondre vitesse et précipitation… ;)

  4. Bass dit :

    Yop,

    Oui, je sais bien, la priorité reste la famille et le déménagement.

    mais je préfére me renseigner, même si on sera 3 dans le même cas, c est bien de ne pas arriver comme un « fruit ».

    Crys

    • renato dit :

      Je te rassure en arrivant dans ma « cellule », je ne savais ce que je ferais, puis c’est venu tout naturellement…

      par contre, si ej peux donner un conseil, fais toi un raod book de tout ce que tu fais dans ta journée (un petit fichier calc ou writer).

      Certes c’est contraignant, mais cela te permettra d’avoir des idées pour ton rapport.

      moi, j’avais fait un road book et un dictionnaire de tous les termes que je ne connaissais pas (eh il y en avait un certain nombres..)

      • JEEK dit :

        …eh oui Renato, c’est certain que ça demande un « effort » de tous les jours (du moins au début) mais c’est payant sur le long terme, je le garantis…

        Le travail n’est pas « toute la vie », c’est clair…mais on peut s’y éclater…
        …pour peu qu’on s’organise un minimum et qu’on mette de l’intérêt dans ce qu’on fait !
        :)

        En tous cas, bravo (si si)… Bon, j’vais arrêter sinon on va me taxer de gâtisme… :mrgreen:

  5.  
Répondre

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


”you