Lecture sur papier vs lecture sur écran

Le soir, entre deux trucs « sérieux tendance prise de tête », j’aime bien me balader sur le net ; le sujet de mes surfs dépend de mon humeur à ce moment là… Ce soir, je suis arrivé sur un article du blog www.semageek.com… L’intitulé en est : Miratech réalise une étude sur la différence de lecture entre un Ipad et un journal.

Je ne cède pas à la magie Apple ou quoi que ce soit d’autre, en fait…LE truc qui m’intéresse, c’est le parallèle qui est fait entre la lecture sur un écran ET la lecture sur un support papier (que ce soit un iPad qui est utilisé, je m’en tape un peu…s’aurait pu être un portable ou l’écran d’une unité centrale, d’un poste bureautique traditionnel…que ma réaction aurait été similaire).

Dans l’article précité, il est question d’une étude faite par miratech (Miratech étudie le comportement des internautes avec des études qualitatives et des études quantitatives et serait notamment leader de l’eye tracking, mesure du regard, pour optimiser l’efficacité des sites).

Depuis 2005 qu’ils sont sur le marché, je pense qu’ils sont efficaces et surtout…professionnels (donc, jusqu’à preuve du contraire…j’estime que leur étude est valable et surtout fiable)…

On peut lire le résultat de leur étude sur la page intitulée La lecture sur un iPad est plus superficielle que sur un journal ; la conclusion en est :

  • le support n’influence pas la durée de lecture lorsqu’il s’agit d’un texte court (de type article) ;
  • cependant le contenu est mieux assimilé et mémorisé sur un journal papier que sur un iPad.

Bon, vous allez me dire qu’il est question de lecture d’articles de journaux sur un iPad…que ça n’est pas d’une importance extrème… Après tout, on mettrait à peu près le même temps pour le lire et même si 20% des lecteurs assimilent moins bien le contenu de l’article, y aurait pas de quoi fouetter un mouton à coups de poireau bouilli…

Oui, mais non… Pour moi, la problématique…elle est ailleurs (même si c’est relié)…

A l’heure où nos têtes blondes utilisent de plus en plus le support informatique pour l’apprentissage scolaire et où…JUSTEMENT…un département de notre si beau pays se paie le luxe d’équiper en iPad 3300 collégiens et enseignants, j’en viens à me demander si ce matériel est le support pédagogique le plus adapté à l’apprentissage…

Ce n’est pas une charge parce qu’il est question d’iPad, je le répète (ça c’est juste au cas où une meute de fanboys de la pomme débarquent ici pour me lapider à grand renfort de trognons de pommes)…sur ce coup là, je m’intéresse au support numérique…et point barre !

Si ces 20% de mauvaise assimilation sont aussi représentés dans ce cas, que penser de l’utilisation de ces supports pour l’acquisition de connaissances !? Est ce vraiment utile et surtout…est ce vraiment nécessaire !?

Ca vaudrait peut être le coup de faire le même genre d’étude en « plus long », histoire de voir ce que ça donne sur de longs textes (avec et sans illustrations)  et de voir réellement ce qui en résulte…

Parce que bon, céder aux sirènes de l’effet de mode…pour perdre en efficacité, je ne pense pas que ce soit le meilleur des calculs !
😕

Ma pensée est la même quand je vois des utilisations similaires avec des portables ou des postes de bureau ; de plus en plus, on généralise la dématérialisation des supports et on trouve de plus en plus de cours (ou de formation) au format numérique ; est ce vraiment la chose la plus adéquat lorsqu’il s’agit d’apprentissage !? J’avoue être partagé…

Sources : www.semageek.com & www.miratech.fr

4 commentaires

  1. J’estime que le sujet est d’importance, même s’il semble que « peu de monde » s’y attache…

    Même chez nous, on parle de plus en plus de « support numérique » pour les cours et d’EAD (enseignement à distance) via des interfaces web… Quand je vois des résultats de ce style et les choix qui sont faits à différents échelons, j’en arrive à me demander *sérieusement* si de quelconques études ont été faites pour mesurer l’impact de tels choix !

    Mon avis à deux balles !? C’est que je ne suis pas sûr que ce genre de chose ait été fait…et là, ça fout un peu les jetons quand même…
    🙄

  2. La lecture sur supports papiers demande plus de gestes et a donc un meilleur impact sur la mémorisation par effet de proprioception (kinesthesie).

    Quand tu lis un livre en papier, tu peux te remémorer un passage parce que tu as effleuré la page d’uen certaine façon à ce moment, parce que l’odeur du papier etait differente…

    Avec un ipad, tu ne conserves qu’une texture unique, qu’un geste unique (le drag’n drop ou le bouton down sur un e-Book)…

    Ceux qui croient que la lecture n’implique que la vue sont des imbeciles: c’est ton corps entier qui genere une sensation unique lors de la lecture, minimiser la diversite de ce que tu peux connaitre a un moment donne a un effet devastateur sur ce que tu peux en retenir.

    Si tu n’as pas le choix, essaye au moins de lire ton ipad debout pour « saler » tes perceptions.

    • En fait, mon avis…c’est que « moins on reste passif » en phase d’apprentissage, plus on a de chances de réussir à se souvenir des informations acquises ; cette phase implique tellement de choses que je ne préfère même pas essayer de faire une liste des interactions possibles car je ne pourrai qu’en oublier une bonne partie !

      En tous cas, il est certain que « la vue » ne peut pas être le seul sens concerné par la chose ; tous les sens sont concernés d’une façon ou d’une autre…ainsi que nos propres émotions à l’instant en question et bien sûr…
      …notre propre motivation et l’intérêt qu’on porte à l’acquisition de cette information !

      Bref, un sacré cocktail… 🙂

      NB: pour ce qui est des tags (cf. Comment Tags: prout kekette morvation vendredaille a_quoi_sert_ce_champ?), je crois que ça a été rajouté par une ‘tite extension rigolote qui donne plus de possibilités au niveau des commentaires ! héhé’

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)