Expressions…basées sur la mythologie et les légendes

Il y a quelques mois, j’avais initié une série basée sur les expressions ; de celles qu’on utilise assez souvent dans le langage courant…avec un article consacré à l’expression relative à la boite de pandore.

Ce n’est vraiment pas la seule des expressions ayant pour base la mythologie et les légendes qu’on utilise assez souvent ; la preuve !?

🙂

Au hasard de ma navigation sur le net, j’ai croisé un site qui a fait une fiche sur ces expressions… Il s’agit du site du CRDP de l’académie de Créteil !

Il y est question de :

  • se croire sorti de la cuisse de Jupiter ;
  • un travail d’Hercule ;
  • le supplice de Tantale ;
  • le tonneau des Danaïdes ;
  • se perdre dans un Dédale ;
  • ouvrir la boite de Pandore (eh oui, encore elle ! héhé) ;
  • être le sosie de quelqu’un ;
  • cette femme est une harpie ;
  • le fil d’Ariane ;
  • toucher le pactole ;
  • le talon d’Achille ;
  • avoir une voir de Stentor ;
  • être médusé ;
  • tomber de Charybde en Scylla ;
  • un travail de Titan ;
  • être dans les bras de Morphée.

Quoi qu’on puisse en penser, c’est très intéressant de connaitre l’origine des mots, des expressions et par extension de tout la structure qui a fait…fait…et fera la langue qui est la notre (j’en parle à tous les temps, car une langue évolue au fur et à mesure de l’histoire des peuples qui l’utilise…c’est pour ça qu’on parle de langue vivante ; c’est ce qui fait la différence par rapport aux langues dites…mortes, qui n’évoluent plus car elles ne sont plus utilisées dans la vie courante)…

Même si ça ne semble pas important, ça me fait « plaisir » de connaître ce genre de choses… Pas pour pérorer avec, pas pour faire le mariole et fanfaronner parce que « j’ai de la culture » ; non…c’est JUSTE du plaisir (et comme dirait l’autre, le plaisir est meilleur quand il est partagé…à l’image du bonheur) ; d’où l’article que vous lisez tout de suite !

😉

Et si vous allez sur le site du CRDP de l’académie de Créteil pour lire la fiche pédagogique que j’ai mis en lien dans le texte de ce jour, je ne peux QUE vous conseiller de poursuivre votre visite sur la fiche consacrée à la mythologie et à l’intertextualité dans la littérature de jeunesse (fiche très intéressante, même si elle s’adresse à des collégiens) .

Maintenant, je vous laisse continuer le voyage et je vous souhaite…bonne lecture ! 🙂

2 commentaires

    • Il y a effectivement une version de cette expression (basque, espagnol et toussa-toussa) mais dans ma Normandie natale, il était surtout question de « parler anglais comme une vache espagnole »…
      …ça doit être la déformation due à l’éloignement !
      héhé
      😉

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)