On est parfois UN PEU dans l’embarras quand on a une grosse masse d’images à traiter/travailler sous linux et ouvrir The Gimp en rafale, c’est un peu lourd… Heureusement, il y a AU MOINS une alternative (que j’ai découvert après avoir inséré « à la main » 160 images dans OpenOffice Draw pour sortir tout ça en UN fichier au format PDF)…

Ouaip’, parfois…ça colle la haine et l’envie de se finir au guronsan ! :roll:

L’application ô combien merveilleuse qui peut remplir cet office se nomme ImageMagick ; c’est en fait une bibliothèque accompagnée d’un ensemble d’utilitaires qui s’utilisent en ligne de commande (oui je sais, rien que les mots…en ligne de commande…ça peut faire frémir, mais y a vraiment pas de quoi…c’est d’une simplicité quasi enfantine…le tout c’est de savoir que ça existe et ce que ça peut faire) !

C’est tellement « top moumoute » qu’on peut même l’installer sur Windows si on veut, le binaire existe pour l’installer sur cette plateforme (c’est ici) ; perso, sous Windows j’utilise XnView depuis un moment pour ce genre de choses, l’automatisation me permet de faire déjà pas mal de trucs…

Revenons à nos moutons… Sous linux, comment installer ImageMagick !? Pour la distribution ubuntu, c’est dans les paquets disponibles et il n’y a qu’à installer le paquet :

$ sudo apt-get install imagemagick

La version en cours et la 6.6.1-5…

Pour info, ça fonctionne en « ligne de commande » mais il est possible d’utiliser ces différents outils dans des programmes écrits en C, C++, python, perl, etc…

Si vous n’avez pas le paquet disponible dans vos sources, alors vous n’avez qu’à vous reporter sur le site…pour la version :

Même si c’est en anglais, les indications sont faciles à suivre… ;)

Une fois que c’est installé, je ne peux que vous inviter à vous rendre sur le site SoftLibre où vous allez trouver une documentation complète et très bien réalisée où tout vous est expliqué ; croyez moi, même avec le QI d’un poulpe radioactif, c’est compréhensible du premier coup et je vous conseille de lire toute la documentation afin de saisir toutes les possibilités que ça vous offre…que ce soit pour :

  • convert : convertit les formats d’images, re-dimensionne une image, augmente le flou, taille, ajoute un dessin, rotation, assemble, re-échantillonnage, etc ;
  • identify : donne le format et les caractéristiques d’un ou plusieurs fichier image ;
  • mogrify : redimensionne une image, augmente le flou, brouille, ajoute un dessin, rotation, assemble, re-échantillonnage, et beaucoup plus. Mogrify écrase l’image originale, tandis que convert créé un nouveau fichier ;
  • composite : pour recouvrir une image avec une autre ;
  • montage : pour créer une image composée d’une combinaison de plusieurs images séparées. Les images sont recouvertes sur l’image composée décorée éventuellement d’une bordure, d’un cadre, du nom de l’image, et d’autres choses ;
  • compare : mathématiquement et visuellement indique la différence entre une image et sa reconstruction ;
  • display : affiche une image ou une séquence d’image sur un serveur X ;
  • animate : anime une séquence d’image sur un serveur X ;
  • import : sauvegarde n’importe quelle fenêtre sur un serveur X et produit un fichier image. Vous pouvez capturer une simple fenêtre, l’écran entier, ou n’importe quelle portion rectangulaire de l’écran ;
  • conjure : interprète et exécute des scripts écrit en Langage de Script Magick (MSL)…

En complément d’ImageMagick, je vous conseille de vous rendre sur le lien :

C’est LE lien qui m’a fait « changer de couleur » quand j’ai repensé à mes 160 images placées à la main dans Draw pour faire un fichier PDF ; si votre intention est de faire dans « le PDF de concours », je vous conseille (par la même occasion) les articles du même site répondant à la catégorie convertir… Et pour le reste, il y a du très bon sur ce site concernant linux…

Donc voilà…comme je dis parfois en cours : « j’dis ça, j’dis rien… » :mrgreen:

Il y a d’autres solutions, mais ça fera l’objet d’un complément OU d’un autre article…

Un p’tit coucou en passant à « mes p’tits bigorneaux » qui ont trouvé mon Pseudo-Quasi-Blog… Aaah c’est coquin un stagiaire, alors j’vous dis pas quand y en a une meute ! héhé’  ;)

Mots-clés :
8 réponses à “Des liens pour traiter des images par lot sous linux”
  1. Roger dit :

    Est-ce que Fotoxx pourrait être une alternative interessante (dans certains cas)?
    Site: http://kornelix.squarespace.com/fotoxx/
    Release pour architecture à 32bits (Intel): http://kornelix.squarespace.com/storage/packages/fotoxx-10.3-32.deb
    Release pour architecture à 64bits (Amd): http://kornelix.squarespace.com/storage/packages/fotoxx-10.3-64.deb

    • JEEK dit :

      Bonjour Roger… Ah, je ne connaissais pas Fotoxx…je pense que je vais le tester d’ici à la fin du week-end et voir un peu ce que ça donne…
      …dans une autre style, mais plus ou moins de la même catégorie, connaissez vous Phatch !?
      Il y a l’air d’y avoir des fonctionnalités intéressantes…rien qu’au vu du tutoriel disponible… Ca aussi je vais tester !
      :)

  2. Roger dit :

    Intéressant ce Phatch (c’est du belge il paraît…).
    Un autre outil que je viens de découvrir c’est SmillaEnlarger; il permet d’agrandir des images sans perte de qualité. C’est un projet assez jeune mais prometteur. Si vous avez envie de tester voilà les liens;
    Home: http://sourceforge.net/projects/imageenlarger/
    Un paquet .deb déjà prêt: https://sourceforge.net/projects/linuxfreedomfor/files/SmillaEnlarger/smillaenlarger_0.9.0_all.deb/download

  3. antman dit :

    Je viens de tester Phatch, et c’est pile-poil ce dont j’avais besoin ! Merci les gars !

  4. JEEK dit :

    …y a pas de quoi Anty, c’est toujours un plaisir de rendre service à un potosse ! ;)

  5. ponceblanc92 dit :

    Très puissantes ces fonctions. Merci pour le partage !

    • JEEK dit :

      Y a pas de quoi ponceblanc92 !
      Effectivement, c’est hyper utile… En ce qui me concerne, il ne se passe pas une semaine sans que j’utilise ça et quand je suis sur un poste où ce n’est pas installé…je l’installe dans la foulée (enfin, dans la mesure du possible car sur des postes pro…ce n’est pas toujours possible de le faire)…

  6.  
Répondre

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


”you