Expressions… Ouvrir la boite de Pandore

Des « expressions », on en utilise souvent…mais parfois, on est amené à l’utiliser avec des personnes qui ne les connaissent pas ou qui n’en saisissent pas la valeur, le symbole…

J’initie donc une nouvelle « sous catégorie » du côté des « bons mots » ! 😉

Je commence avec l’expression « ouvrir la boite de Pandore » :

Dans la mythologie grecque, Prométhée vola le feu aux Dieux pour le donner aux hommes. Pour se venger, Zeus ordonna à Vulcain de créer une femme faite de terre et d’eau. Elle reçut des Dieux de nombreux dons : beauté, flatterie, amabilité, adresse, grâce, intelligence, mais aussi l’art de la tromperie et de la séduction. Ils lui donnèrent le nom de Pandore, qui en grec signifie « doté de tous les dons ». Elle fut ensuite envoyée chez Prométhée. Epiméthée, le frère de celui-ci, se laissa séduire et finit par l’épouser. Le jour de leur mariage, on remit à Pandore une jarre dans laquelle se trouvaient tous les maux de l’humanité. On lui interdit de l’ouvrir. Par curiosité, elle ne respecta pas la condition et tous les maux s’évadèrent pour se répandre sur la Terre. Seul l’espérance resta au fond du récipient, ne permettant donc même pas aux hommes de supporter les malheurs qui s’abattaient sur eux. C’est à partir de ce mythe qu’est née l’expression « boîte de Pandore », qui symbolise la cause d’une catastrophe.

Source : www.linternaute.com

Linternaute.com n’est pas le seul site à parler de l’origine et de la signification des expressions, il y a a d’autres comme www.francparler.com ou même www.mon-expression.info (là aussi, exemple avec la boite de pandore).

D’un autre côté, quand on parle de « pandore », on en vient parfois à l’appellation de pandores pour désigner des gendarmes ; quitte à parler de cette expression, j’en profite pour fournir l’explication (tout ceci est sur ce site ou en local)… Comme quoi, ce n’est pas totalement innocent si je parle de « la boite de pandore » pour ce premier post sur les expressions ! héhé’

😉

3 commentaires

  1. Faut-il blâmer la femme en général pour toutes les souffrances que l’humanité doit supporter ?
    A noter que dans la mythologie grecque, les hommes, aussi forts soient-ils, sont souvent les instruments, voire les victimes des femmes. Sacrés grecs !
    (en même temps, ils étaient visionaires, et rien n’a changé !! 🙂 J’ai tort ?)

  2. Aaah mais mon cher Pat, personne n’est à blâmer dans cette histoire… Le rapport au mythe par rapport à « l’humain », c’est que ça se base sur des archétypes et sur la Symbolique…
    …après, c’est à nous de décoder avec « la conscience qu’on a des choses », nos filtres de perception et de voir ce qu’on en tire (on appelle ça : les niveaux de lecture ; c’est pour ça que j’adore les « vieux textes » car c’est comme les vieux meubles, on y trouve parfois « des tiroirs secrets » qui ne demandent qu’à être ouverts) !

    Pour rester dans les lettres, n’y a t’il pas une citation qui dit que « derrière chaque grand homme, il y a une grande femme » !?

    Mon avis !?

    Comme beaucoup d’autres choses, la femme peut être « la plus grande force OU la plus grande faiblesse » d’un homme…mais comme je dis : « comme beaucoup d’autres choses… » (là aussi, niveaux de lecture et toussa-toussa)…

    Donc, on va dire que tu n’as pas nécessairement tord… :mrgreen:

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)