100 jours…

Voilà, ça fait maintenant un peu plus de 100 jours (à la louche un gros 3 mois) que j’ai quitté la Corrèze et que je suis arrivé en région parisienne ; dans cet article, je dresse un rapide bilan…petite analyse sur l’impact que ça a eu sur ma p’tite vie et sur celle de mes proches…

Bon, ça fait un moment que j’avais ma p’tite idée sur le truc, mais en parler trop tôt…bof bof…pas fun et surtout, pas nécessairement significatif ; une petite dizaine de jours que j’y pensais « vraiment », mais j’avoue qu’entre la première idée…ce qui en découle…et le temps pour tout mettre en ligne…il est nécessaire d’avoir une bonne disponibilité (ce qui n’est pas toujours le cas) !

Alors, on y va !? C’est parti…mon kiki. 😉

Je vais commencer par le côté le plus important à mes yeux, celui de la famille…

Notre noyau familial a bien vécu la mutation ; tout le monde s’est bien adapté au changement de vie… Certains aspects manquent un peu mais bon, nous étions conscients des modifications qui allaient se présenter et qui allaient impacter notre existence… Ce n’est pas nécessairement plus « speed » que ça ne l’était en Corrèze, c’est juste…différent !

Côté famille en général, plusieurs aspects :

  • malgré le fait que je me sois rapproché géographiquement, je n’ai pas nécessairement plus d’ouvertures pour aller voir ma famille en normandie ;
  • l’éloignement géographique, par rapport à la résidence principale de mes enfants, fait que je ne pense pas les voir aussi souvent que ça…après tout 760 km, à la louche, même si ce n’est pas le bout du monde…on va dire que ce n’est pas le même pâté de maisons (et pour le reste, je ne rentre pas dans les détails, ici comme partout, il y a plusieurs cercles) !

Le second côté que je vais « explorer » touche directement la famille ; c’est donc en toute logique que j’y arrive… C’est l’environnement de vie… Disons le clairement, j’estime être un privilégié !

Pourquoi !? Bon, comme tout lecteur habituel (ou comme tout lecteur qui a parcouru la majorité des articles de mon pseudo-quasi-blog) peut le savoir, j’exerce une certaine profession… Profession qui fait dire que je suis un « homme des casernes ». Donc, même si je suis dans le département de la Seine-Saint-Denis (93, 9.3, 9 cube, etc…), je réside dans un environnement plutôt protégé…n’y rentre pas nécessairement qui veut ; dans le 93…ça vaut son pesant de nougat croyez moi !

Pour aller du plus proche au plus loin, je peux aussi dire que la ville où j’habite n’est pas désagréable, il y a pire…dans le département, mais aussi ailleurs. Il y a de la verdure et le nombre d’habitants n’est pas démesuré… Bon, par contre…il est certain que je n’irai pas me balader dans certains coins passé une « certaine heure »… Hors de la ville en question…on va dire que je serais moins enclin à « sortir des sentiers battus » ; Saint Denis, la Courneuve, Sarcelles, …euuuuuuh ouaip bon, faut avoir besoin hein…on va dire ça comme ça !

Mais…quand on se déplace sans avoir déconnecté le cerveau, ça se passe tout seul…sans mal… Il faut « juste » avoir un cerveau reptilien pas trop réactif, un paléo-mammalien bien dressé et un néocortex bien réveillé ; quand y a tout ça…c’est « royal au bar » !

Pour le « négatif » mais je m’y étais préparé ; tout comme pour mon précédent passage dans ce coin, je supporte toujours aussi difficilement les moments qui génèrent de gros mouvements de population… Sans dire que je redoute l’approche de noël (et de trucs de ce genre), il va peut être falloir que je me mette à la sophrologie ou autre…parce que tout ce qui est « troupeau », ça me broute puissamment !!! Mais comme précédemment dit : j’me connais et je m’y étais préparé…donc « même pas peur, même pas mal » !

Pour le « positif »…eh bien, il y a…comme partout…des « gens merveilleux » qui n’aspirent qu’à vivre en bonne intelligence avec tout le monde, qui vous sourient (même dans les transports en commun) et qui vous rendent service si c’est dans leurs possibilités… Ce n’est donc pas l’enfer !

Côté suivant… J’arrive au domaine professionnel… Pour madame, belle éclaircie à l’horizon…j’avoue être très content pour elle ; pour moi, j’avoue que je m’éclate toujours autant ! Des expériences intéressantes déjà faites, certaines qui sont encore « présentes » et d’autres qui s’annoncent dans le futur…plus ou moins proche !

Entre autre, deux stages intéressants en milieu civil… Ca n’a duré qu’une semaine pour ces deux stages, mais ça m’a été profitable « à bien des aspects » en tant que formateur… Oh que oui !

Des trucs « moins roses » mais bon, comme en tout…il n’y a pas que des trucs heureux ou rigolos dans le monde du travail (sinon, on appellerait pas ça…travail) ; oui bon je sais, j’enfonce des portes ouvertes…

Bon, demain…ça y est… Complètement laché dans la nature le JEEK… Même si je ne vais pas être « tout seul » sur le coup, j’prends mon coup de pied au cul et on va voir si l’oisillon va s’en sortir sans se ramasser lamentablement sur une branche en dessous ou même carrément sur le sol, tout en bas… Administration linux… Bon, pas trop de stress (un peu quand même hein…c’est naturel et normal)… Par contre, pour la semaine suivante…là, je dois dire qu’il y a UN PEU plus d’appréhension ; j’suis pas complètement copain avec l’électronique numérique et je n’ai pas eu des masses de temps pour préparer les cours (pour l’élan, je sens bien l’option bat2bèzbol dans les genoux là) mais bon…aller…on verra bien !

J’approche de la fin du « bon gros pavé » ; il ne doit plus rester grand monde ici… 😀

En guise de conclusion, quoi dire !? Que ça va plutôt pas mal…que je m’attendais même « presque » à pire… Ca va donc…BIEN !

Et vous !? :mrgreen:

4 commentaires

Participer à la vie du Pseudo-Quasi-Blog en laissant un commentaire... ;-)