DTSIC 2017-2019, appel à volontaires

Hop, c’est bien calé cette histoire… 🙂

Eh oui, conformément à l’instruction « qui va bien » l’appel à volontaires pour préparer le diplôme technique des systèmes d’information et de communication, cycle 2017-2019 (DTSIC 2017-2019) a été envoyé par le BFORM le 5 septembre dernier.

Une news a été postée sur le site Intranet du CNFSICG le lendemain, le 6 septembre.

Alors comme d’habitude, je vais faire dans le court (ça ne sert à rien d’en mettre des kilomètres, si ça intéresse… demandez les détails via les commentaires ou en passant par le formulaire de contact) :

  • se porter candidat avant le 31 octobre 2016 auprès de la DGGN/BFORM dans le cadre de l’actuel appel à volontaires (n’oubliez pas de prendre en compte les délais de traitement entre les différents échelons et ne vous y prenez pas au dernier moment) ;
  • satisfaire à des tests de sélection comportant des épreuves de mathématiques et d’électricité (du niveau classe de première de l’enseignement technologique) ainsi que des tests psychotechniques (raisonnement et aptitude aux métiers des SIC) ayant lieu en semaine 05 à la DGGN à Issy-les-Moulineaux.

Comme pour l’année dernière, j’ai créé un fil de discussion sur les forums « Appels à volontaires » et « Formations » d’un endroit où vous pouvez aller à partir d’internet ou de l’Intranet…

Si vous avez des questions ou besoin de détails, n’hésitez pas à prendre contact avec l’unité SIC dont vous dépendez (généralement SSIC de votre groupement pour les gendarmes départementaux ou le SSIC du département où est implanté votre escadron pour les gendarmes mobiles)… voire à prendre contact avec les personnels qui vont bien au CNFSICG.

Voilà… Bonne préparation aux tests pour ceux et celles qui sont intéressés par la spécialité SIC gendarmerie.
🙂

Y a eu un os dans le potage, le retour

Petit coup de mou sur www.korezian.net

Bon, on va planter le décor rapidement ; depuis mars 2004 j’ai cet hébergement 60GP (ne cherchez pas, ça n’existe plus comme offre) chez OVH. Ça me donne, en gros : le nom de domaine + 650 mo + 20 Go de bande passante (bien suffisant pour un pseudo-quasi-blog qui ronronne en hoquetant de temps en temps avec ses 20 à 50 visiteurs par jour, environ).

Alors, comment la merde est elle arrivée sur les pales du ventilo !? 😀

J’étais passé sur le manager le 20 avril et rien de particulier… et avec la tête dans la guidon, j’ai pas fait gaffe aux mails de notification.
Le 22 avril, réception d’un mail qui m’informait que j’avais bouffé 20,42 Go de bande passante et que… « Ah, ça va couper chérie. »… et je ne vais malheureusement me rendre compte du bordel, qu’à la suspension du site.
Là, en voyant le message affiché en lieu et place de la page d’accueil, je suis allé lire mes mails et ai vu qu’au 27/04 j’avais bouffé 24,29 Go de bande passante !

Le site a donc été inaccessible pendant quelques jours (là c’est reparti pour 1 mois de bande passante… youpi). C’est reparti, mais il y a quand même 2 trucs qui me titillent le bulbe rachidien :

  • que ça plante à peine 2 jours après la mise en ligne de l’article sur les tests de sélection DTSIC de 2016, ça m’a bien-bien fait chier (je fais peu d’articles depuis un moment, alors si une merde me tombe sur la courge aussi peu de temps après que j’en ai posté un… euuuh comment dire !? #Facepalm) ;
  • j’ai rien de « lourd » sur cet hébergement qui m’a déjà fait bouffer autant de bande passante… ou ce qu’il y avait a été dégagé sur un autre espace pour lisser la consommation. Alors qu’est ce qui m’a fait bouffer autant de BP (20,42 au 22/04 et 24,29 au 27/04)… c’est QUOI ce bordel !? y a WordPress qui devient pantagruélique ou alors il y a des extensions qui se mettent en mode verbeux sans m’en parler !? #Facepalm

Je ne vais pas me répandre pendant des plombes… maintenant, je vais surveiller ça comme le lait sur le feu !

Bonne journée à toutes et tous… 😉

EDIT : Oh putain, je raye la peinture pour le mois de mai. 😕 Traffic_korezian_05-2016

DTSIC, tests de sélection 2016

Cette année encore, c’est PRESQUE frais… la note d’organisation de ces tests date du 18 avril dernier (cette fois, personne n’est venu à mon secours pour me dire qu’elle était diffusée).
😀

Je me dis que la grosse majorité des candidats doit déjà avoir ça dans sa boite à mails… ou imprimé et posé délicatement sur le bureau. Néanmoins, comme d’habitude je pousse le truc ici… histoire que même ceux qui sont en permission (ou autre position de service rigolote, ou pas) aient l’information… pas trop tard.

Les épreuves de sélection des candidats à la formation au DTSIC se dérouleront les 09, 10 et 11 mai prochain… Tenue civile pour tout le monde et ça s’organise comme suit :

  • lundi 09 mai, de 14h à 17h > 20 personnels (GR + RGIF ) ;
  • mardi 10 mai, de 9h à 12h > 20 personnels (RGRA + RGFC + RGPACA + RGAQ + RGCVL + RGLIM + COMSOPGN) ;
  • mardi 10 mai, de 14h à 17h > 20 personnels (RGMP + RGBOURG + RGPC + DGGN + RGNPC + RGAUV + RGBN + RGPL) ;
  • mercredi 11 mai, de 9h à 12h > 20 personnels (RGLOR + RGPIC + RGCA + GMAR + RGBRET) ;
  • mercredi 11 mai, de 14h à 17h > 9 personnels (RGBRET).

Là encore, certains arriveront peut-être à me croiser… car ces tests se déroulent dans les locaux de la DGGN à Issy les Moulineaux !
😉

Ah, une précision… assurez vous d’être sur place pour 8h45 ou 13h45 au plus tard (suivant que vous passez le matin ou l’après-midi).

Continue reading ‘DTSIC, tests de sélection 2016’ »

Apprendre à apprendre

Même si je ne travaille plus dans le milieu de la formation, je continue à m’intéresser à ce qui y touche. A mes yeux c’est normal car dans le domaine technique, ça évolue sans cesse et il faut rester en permanence au niveau des évolutions et rester ouvert aux nouvelles technologies !

Ci-après une vidéo que j’ai trouvé intéressante et qui s’intitule « apprendre à apprendre » :

Bonne visualisation… en espérant que ça vous apporte quelque chose (pour les intéressés, il y a pas mal de vidéos d’Oussama Ammar sur Youtube) ! 😉

Source : rebond après lecture de commentaires dans un article chez Sam & Max (ATTENTION… chez Sam & Max, c’est « Du code, du cul »… vous y trouverez une mine d’or pour tout ce qui touche à Python mais vous pouvez aussi y croiser du NSFW).